Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Culture

Emmanuelle Pireyre, son roman n’est pas une Chimère

Publié le 11 mars 2021 par


Pour cause de virus, le prix Franz-Hessel 2020 a été remis le 25 février dernier. Il récompense chaque année deux auteurs, l’un francophone, l’autre germanophone, et est remis conjointement par la Villa Gillet, à Lyon, et la Fondation Genshagen, à Berlin.
Côté français, il s’agit d’Emmanuelle Pireyre, donc d’un texte toujours sur le fil d’une poésie aiguisée. Chimère (L’Olivier) a retenu l’attention du jury français à l’instar de Lucie Campos, directrice de la Villa Gillet : « Emmanuelle, l’alter ego de l’autrice, est chargée de produire pour Libération une tribune sur les OGM. Consciencieuse, elle se lance donc avec une tendance compulsive dans un travail de recherche qui lui échappe aussitôt comme une balle rebondissante, et l’emmène étudier les manipulations génétiques à Londres, la fécondation in vitro dans un jardin tropical parisien, puis finalement, les panels citoyens à Bruxelles, voire les studios de tournage de films pornographiques en Roumanie. L’autrice le rappelle souvent, elle qui est née dans le Massif central et a donc dû développer une religion du rationnel par opposition : le monde contemporain met la raison à l’épreuve. »
L’auteure allemande, Lola Randl, a été distinguée le 4 mars par la déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux médias à Berlin pour Der Große Garten (Matthes & Seitz). Cette romancière est connue ici pour ses documentaires, comme Au pays des bobos diffusé en 2020 sur Arte. « Lola Randl raconte, avec intelligence et vivacité, la difficile rencontre entre des groupes sociaux fondamentalement différents. Cette citadine de l’ancien Ouest décrit la province du nouvel Est avec une auto-ironie aussi mesurée qu’inattendue. Sur ce terrain miné, il existe de nombreux écueils : décrire la vie à l’Est avec un mépris hautain ou, au contraire, la porter aux nues. Entre Est et Ouest, Lola Randl trouve toujours le ton juste », instruit, pour le jury allemand, Hans-Peter Kunich.
Le prix est doté de 10 000 euros pour chaque auteure. Bizarrement, ce prix ne prévoit pas une traduction croisée des deux romans.

La romancière Emmanuelle Pireyre. Photo : Patrick Normand.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad