Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Société

Confinement : une fatigue européenne

Publié le 28 avril 2021 par

Selon une étude publiée par The Conversation, le respect pour les règles de confinement serait de moins en moins suivie.


Préparations virales de SARS-CoV-2 pour évaluer la concentration. Les zones cellulaires non colorées indiquent la destruction des cellules infectées. Source : © Olivier Moncorgé-INSERM.

Un lecteur en économie comportementale à la City University of London a eu l’idée de travailler les données de mobilités collectées par Google auprès d’appareils utilisant Android et Google Maps, dans le but d’analyser les comportements des Européens durant les confinements de 2020 et 2021. Dans un article publié par The Conversation (version anglaise), Sotiris Georganas explique comment il a pu suivre les traces des lieux fréquentés par les confinés, soit sept catégories : les maisons, les lieux de travail, les parcs, les stations de transports en commun, les épiceries, les pharmacies et les lieux de vente au détail et de loisirs.

« Pour plus de 200 pays et territoires, Google agrège ensuite les visites de chacun de ces types de lieux et les compare à une référence : du 3 janvier au 6 février 2020. Aucun événement spécial ne s’étant produit au cours de cette période, l’écart ultérieur par rapport à la référence (à l’exception des tendances saisonnières, par exemple, les gens vont à la plage en été ou font du shopping avant Noël) ne peut être interprété comme la réponse collective à la pandémie et aux restrictions », explicite l’auteur. Sotiris Georganas a ensuite comparé les comportements de plusieurs pays européens. Conclusion : « Comme suspecté, il semble que les gens n’ont pas répondu aussi fortement aux restrictions de la deuxième vague. »

Les Européens se seraient habitués aux mauvaises nouvelles et fatigueraient à rester chez eux.

Ainsi, graphiques à l’appui, il conclut que « dans la plupart des pays, les gens semblent être restés beaucoup moins à la maison pendant la deuxième vague (à partir de la fin de 2020) qu’au cours de la première (printemps 2020). Cela est particulièrement frappant étant donné que les taux de cas ont été plus élevés et que la météo n’a pas été au rendez-vous pendant la deuxième vague ». Après un certain relâchement vers Noël, les mesures de confinement se sont resserrées. « En janvier 2021, la force des mesures dans ces pays était très similaire à celle du printemps 2020. Pourtant, le temps passé à la maison était encore beaucoup plus faible. Dans certains pays, les restrictions ont en fait été plus fortes cette fois-ci. Le couvre-feu a été imposé en Grèce durant la deuxième vague, contrairement à la première. Pourtant, les données suggèrent que, en février 2021, les Grecs n’ont passé qu’environ 10 % de temps de plus à la maison par rapport à février dernier, alors qu’il n’y avait aucune mesure du tout.»

Parmi les pays étudiés par l’article, seul le Danemark a connu un pic d’heures passées à la maison durant la deuxième vague comparable à celui de la première. Car, dans l’ensemble, « nous pouvons peut-être considérer ces tendances comme un signe d’adaptation et d’épuisement, que neuf mois après le début de la pandémie, les gens s’étaient habitués aux mauvaises nouvelles et étaient fatigués de rester à la maison. Cependant, ce que font les gens lorsqu’ils ne sont pas chez eux varie d’un pays à l’autre ». Les Danois sont les plus constants dans leurs comportements d’achat d’une année à l’autre, les Britanniques ont été plus retenus mais étonnant, les clients grecs se rendraient plus dans les magasins, et notamment les épiceries, qu’avant même le début de la pandémie.

Abonnez-vous ! Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad