Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Société

Oblik, sur la piste du pognon de dingue

Publié le 19 octobre 2021 par

L’idée : utiliser les ressources du dessin pour expliquer les inégalités croissantes et la séparation toujours plus prononcée entre riches et pauvres.

Une revue économique dessinée.

Un pognon de dingue. Ou 50 raisons pour lesquelles les riches gagnent à tous les coups. Le n°6 de la revue dessinée Oblik explore ainsi la richesse, ou plutôt les inégalités de plus en plus extravagantes qui, de revenus en patrimoines, de signes extérieurs de richesse en reproduction sociale, séparent les riches des pauvres. Bourré d’infos éclairées par pictos, illustrations, comic-strips, infographies, allégories, l’état des lieux se veut aussi complet que compréhensible. Véritable labo graphique de données, il déroule ainsi la fresque moderne de l’inégalitarisme. Les mètres carrés de nos existences côtoient les solitudes des plus précaires, le télétravail qui n’est pas pour tout le monde, la tabagie des moins payés, les piscines et les travailleurs pauvres, la moins imposition des très riches et la TVA des pauvres, le choix entre les privations, les légendes sur les minima sociaux et l’utilité vitale des politiques sociales en France. La palette passe du très sombre au petit trait d’azur -il y a quand même de bonnes nouvelles comme la réduction constatée des inégalités territoriales grâce à la redistribution.

C’est vrai, on est mieux documenté sur les dépenses des pauvres que celles des riches.

On est pas toujours convaincu par des représentations qui relèvent de l’illustration fade ou scolaire, mais beaucoup sont l’occasion d’univers graphiques personnels, à suivre. Frappant aussi, le répertoire graphique habituel des riches a disparu : exit les gros capitalistes en haut-de-forme, comme les dessinait encore Tignous, mais reste le cigare, symbole des milliardaires de la mondialisation. Un bémol (ou un prochain numéro passionnant) : le dossier ne dit pas vraiment comment les riches dépensent, eux, leur pognon de dingue. « C’est vrai, reconnaît le directeur de la rédaction Laurent Jeanneau, on est beaucoup mieux documenté sur les dépenses des pauvres et des classes moyennes que sur celles des hyper-riches. »

La seconde partie de la revue est consacrée à une passionnante remémoration des infographies créées en 1900 par le sociologue W.E.B du Bois (les premières statistiques sur l’esclavage des Noirs américains), un récit-photo sur les Maldives, terrifiant et onirique, de Giulia Piermartiri et Edoardo Delille, une belle galerie d’affiches de prévention en santé du travail commentée par Sandrine Foulon et un réjouissant roman-photo post-situ signée Clémentine Mélois sur l’économie.

Tiré à 16 000 exemplaires, distribué en kiosques mais aussi en librairie, Oblik est l’un des titres du petit groupe coopératif de presse Alternatives économiques. Aux commandes, Laurent Jeanneau est le traducteur de ces deux mondes, les journalistes économiques et les dessinateurs. Il est même un vrai bilingue. Lui même quand il n’écrit pas des papiers, pratique la BD « discrètement », sous le pseudonyme d’Enzo (notamment La Folle histoire de la mondialisation). Et il lui arrive de dessiner également dans la revue. Comme quoi on connaît l’économie circulaire chez Alternatives économiques.

Oblik n°6, 144 p., 17 €. En kiosque, en librairie ou en soutien direct : alternatives-economiques.fr/oblik6

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad