Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Les aventures du politique

#Politique

Affaires publiques, ombres d’État

Publié le 8 février 2022 par

#2022 L’idée : Chloé Morin décortique un monde mal connu et propose des pistes pour réformer la haute-administration.

Chloé Morin, ancienne collaboratrice des cabinets Ayrault et Valls, aujourd’hui essayiste et chroniqueuse.

Nommés comme s’ils étaient élus à vie, ce sont les « Inamovibles de la République ». Le quinquennat d’Emmanuel Macron, de Gilets jaunes en crise du COVID, en passant par la transformation de l’ENA, aura vécu une longue crise de remise en question de la haute administration et de l’efficacité de l’État. Pourtant, ces thèmes sont mollement repris par les candidats à la présidentielle.

Si le livre n’est pas tout à fait abouti (manque une enquête de terrain professionnelle et approfondie), sa lecture tombe ad hoc dans cette période. L’essai est précieux, et petit bonheur supplémentaire dans cette production grise, écrit de façon limpide et souvent tranchante. Ancienne collaboratrice des cabinets des Premiers ministres Ayrault et Valls, Chloé Morin fait partie du sérail, et nous permet une inspection citoyenne du dédale de façon bien informée, recueillant confidences et analyses de hauts fonctionnaires et de leurs impossibles partenaires siamois, les politiques. Insistant sur le fait qu’elle n’adopte pas une attitude « anti élites », Morin appelle à une réforme apte à rétablir une « vraie culture du service public ». Ses pistes seront-elles entendues ? À savoir, la démission au bout de cinq ans de tout fonctionnaire ayant rejoint le privé et, à l’inverse, la facilitation de l’entrée dans la fonction publique de personnes ayant une expérience du privé. Également prendre en compte l’évolution des carrières à la réussite ou à l’échec des fonctions passées et aussi « proportionner les rémunérations » en fonction du critère des missions visant l’intérêt général. Dernier défi, peu coûteux, symboliquement fort mais tout aussi difficile : stimuler le débat, à l’instar de l’expérience de la convention citoyenne sur le climat. Autant d’idées englouties par les eaux profondes de l’État, présidentielle ou pas ?

Les Inamovibles de la République, Chloé Morin, L’Aube, 227 p., 12 €. Paru octobre 2021.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad