Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Société

Ehpad, 4e âge, condition sociale… Les vieux créent leurs think tanks

Publié le 2 juin 2022 par

L’info : Suite à la parution du livre enquête de Victor Castanet et au méga-scandale du groupe Orpea, des mouvements de réflexion et d’opinion comme #RienPourLesVieuxSansLesVieux ou l’Observatoire du grand âge veulent reprendre la main dans les débats publics.


« En période difficile, on va se serrer les coudes. » Une réponse à notre texto qui lui demandait son avis d’expert sur le scandale des Ehpad, et sa participation au conseil scientifique de la Fondation Korian. Et ce sera la seule réponse. Ainsi nous renseigne un membre du conseil scientifique de la Fondation Korian pour le bien-veillir. Depuis la parution, en janvier, de l’enquête-fleuve du journaliste Victor Castanet, Les Fossoyeurs (Fayard), qui décortique le terrifiant modèle économique, managérial et social du groupe Orpea, leader des Ehpad privés, c’est tout un secteur d’activité privé qui fait le dos rond. Épinglé dans le livre pour un business model similaire, l’outsider Korian, dirigé par Sophie Boissard, s’affiche plus « éthique », plus progressiste et plus réfléchi qu’Orpea imperator, avide de marges et de low-cost. Le démontage du système par différentes enquêtes propose désormais une image plus nuancée du chevalier blanc des Ehpad. Ce qui tombe assez mal alors que le groupe à l’ambition européenne souhaite s’engager dans un statut d’« entreprise à mission », à compter de son assemblée générale de juin prochain. La Fondation Orpea s’est comme mise en veille depuis l’explosion du scandale. L’affichage progressiste de l’outsider Korian, lui, s’appuie notamment sur sa fondation, outil de diplomatie et d’influence. Ainsi, depuis 2017, la Fondation Korian pour le bien-vieillir a pris le contrôle de l’ancien Institut Korian créé en 2013. Mais le travail intellectuel tel que produit et diffusé sur le site de la fondation semble mince, très mince, au regard des défis du vieillissement d’une société. Opération oldwashing ?

« Nous construisons une plateforme collaborative sur la vieillesse. »

Aurélie Aulagnon, coordinatrice de l’Ogra.

Marie Hennezel,  psychologue et écrivaine, fait ainsi partie des noms connus et reconnus du casting scientifique de Korian que préside le sociologue, précurseur sur les questions de vieillesse, Serge Guérin (qui, sollicité, n’a pas répondu à nos questions). La spécialiste de la fin de vie affirme aux Influences, son intention de s’éloigner d’un conseil scientifique dont elle n’a « rien vu venir de très consistant » : « J’ai travaillé durant un an avec eux sur les problématiques de fin de vie, et puis rien n’est sorti, aucun travail. » La spécialiste, âgée de 75 ans, s’est trouvée deux refuges plus stimulants, surgis de la vague d’indignation, et qui « correspondent mieux aux nouvelles générations de personnes âgées qui souhaitent prendre leur destin en main ». Elle s’est mise ainsi sous la bannière #RienPourLesVieuxSansLesVieux, le hashtag du Conseil national autoproclamé de la vieillesse  (ironiquement Cnav). « J’ai également rejoint l’Ogra, je me sens des leurs, et je me tiens à leur disposition. » L’Ogra, ou Observatoire du grand âge, vient d’être fondé par Laurent Garcia, cadre de santé en Ehpad et et l’une des principales sources de Victor Castanet, Aurélie Aulagnon, consultante en gérontologie, chargée de la santé à « République souveraine » et la journaliste-écrivaine Florence Aubenas. « Nous construisons une plateforme collaborative sur la vieillesse, nous proposerons nos propositions et pistes législatives, nées d’ateliers mixant professionnels, aidants, personnes âgées et familles », s’enthousiasme Aurélie Aulagnon qui indique avoir reçu plus de 200 mails d’adhésion en un petit mois. L’Obs, où travaille Florence Aubenas, a lancé une petite étude pour distinguer les « meilleures maisons de retraite ».

Sur le compte Twitter de Serge Guérin, président du conseil scientifique de la Fondation Korian, et soutien « relai société civile vieillissement/protection sociale » du candidat Macron.

L’ancienne secrétaire d’État chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, a également rejoint l’Ogra, mais Serge Guérin lui  « n’y est pas prévu », cingle-t-on à la nouvelle association. S’il est toujours à la tête du conseil scientifique de la fondation Korian, celui qui, après avoir été élu EELV, conseiller d’Anne Hidalgo lors des municipales de 2014, a soutenu le candidat Macron, est désormais accaparé par une autre noble cause : la création et l’animation de l’Agence des médecines complémentaires et alternatives (A-MCA). Pour la circonstance, il s’est allié avec le docteur Philippe Denormandie, ancien directeur de l’Institut Korian, parti en 2016.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad