Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Céline #Culture #Gallimard #Morandat #Thibaudat

Les manuscrits inédits de Céline : Avec les salutations d’Yvon Morandat

Publié le 12 août 2022 par

L’info : le journaliste Jean-Pierre Thibaudat confirme sur son blog, le rôle essentiel de ce grand résistant dans la conservation durant près de 80 ans de textes inédits de Céline.

Yvon Morandat. Source image : Musée des Compagnons de la Libération.

Dans Paris brûle-t-il ? de René Clément, c’est Jean-Paul Belmondo qui l’incarne. Yvon Morandat était un résistant de la première heure. Depuis le 10 août, il est aussi un héros de l’histoire littéraire : celui qui, plutôt que de les détruire, aurait conservé et préservé les milliers de pages inédites, mais aussi des documents personnels de Céline, de 1946 à sa mort en 1972. L’écrivain antisémite et collaborationniste en cavale avait abandonné son appartement du 4 rue Girardon, dans le 18e arrondissement. Les lieux réquisitionnés par la résistance, Yvon Morandat et son épouse avaient pris sa suite jusqu’en 1946. C’est ici que le couple est tombé sur les archives abandonnés de Céline en exil danois. Dans une lettre à Henri Poulain, en date du 4 septembre 1947, le romancier vitupère : « Mon occupant rue Girardon m’a foutu à la poubelle la suite manuscrite de Guignol’s et encore trois autres romans en train ! C’est un dénommé Morandat ami de De Gaulle. Il écrit dans La Seine ! L’organe des noyés ? Il me hait ce Morandat paraît-il ». Rien de tout cela. Lorsque Céline rentre en France en 1952 après son errance en Allemagne et au Danemark, Morandat, à l’époque chef du service de presse des Charbonnages de France, l’informe avoir déposé tout son mobilier dans un garde-meuble. Céline pourra le récupérer, après s’être acquitté de la facture. Pour ce qui concerne ses écrits, l’ancien résistant aurait proposé de les lui restituer, sans contrepartie aucune. Mais l’ermite de Meudon aurait rejeté en bloc tout geste venu des « Épurateurs ». Les textes de la rue Girardon, Guerre, les 500 pages de Londres ou encore la saga La Volonté du roi Krogold ? « Pelures » et «brouillons ». Parce qu’il refuse de payer, le mobilier sera détruit. Quant aux textes, Céline préférera cultiver son brame d’écrivain supplicié, en proie à la méchanceté mesquine et à la cruauté perverse de ses ennemis.

Après le décès d’Yvon Morandat, les textes de Céline, soigneusement empilés dans une caisse, sont passés de cave en grenier famillial – jusqu’à un certain oubli. C’est ce qu’affirme sur son blog, Jean-Pierre Thibaudat, ancien critique théâtre de Libération, et qui, finalement consent à développer longuement l’acquisition des archives céliniennes, et à rendre publics les noms de celles et ceux qui ont permis une telle action de sauvetage. Dès 1982, le journaliste aurait été affranchi par Caroline Morandat, l’une des deux filles du couple résistant et sociologue au CNRS, grâce à la médiation d’un ami commun très proche de la famille Morandat, Gilles Karpman, aujourd’hui président d’un cabinet de conseil RH. Claire Morandat, la veuve de l’ancien secrétaire d’État aux Affaires sociales de Pompidou, lui confirma l’existence de ces textes inédits, et les lui présenta. Détail qui a son importance, certains d’entre eux étaient reliés par des pinces à linge selon la Destouches touch. Après le décès de Claire Morandat en 1985, le journaliste était devenu le dépositaire tacite du trésor. Selon un « pacte d’amitié », Thibaudat, après l’avoir lu avec émotion et retranscrit avec rigueur durant des années, le restituerait à qui de droit, mais seulement après le décès de Lucette Destouches. Hors de question d’enrichir la veuve de Céline avec ce trésor. Il fallut patienter de nombreuses années encore, en attendant son décès survenu à l’âge de 107 ans.

« Ce que j’ai vécu, ce tutoiement premier avec l’écriture manuscrite de Céline, ça n’a pas de prix.»

Jean-Pierre Thibaudat, blog Théâtre et Balagan, 10 août 2022.

Accusé de recel (plainte classée sans suite) par Maître François Gibault, Jean-Pierre Thibaudat met un point final et malicieux à son rôle d’intercesseur : « Nous étions donc cinq dans le secret : Caroline et [son mari] Georges [Lanciano], Gilles [Karpman], Véronique Soulé [compagne de Jean-Pierre Thibaudat, et ancienne journaliste de Libération] et moi. Il fut bien gardé. Même après la mort de Claire Morandat, personne n’a songé à rompre ce pacte non écrit qui durera longtemps, de fait jusqu’à aujourd’hui. » Regrettant et redoutant que les célinocrates et Gallimard désormais exploitent à outrance le filon jusqu’en 2031, (année où Voyage au bout de la nuit tombera dans le domaine public et ainsi de suite), tout en éludant, dépiautant, floutant, escamotant des pièces gênantes, le journaliste, lui, aura préféré tout rendre public et accessible sur son blog, plutôt que de publier un livre. Et en conservera une immense satisfaction : « Je fus donc le premier lecteur de ce trésor, le premier à décrypter cette folle écriture et ses repentirs dans le secret de mes nuits, effectuant un voyage insensé au bout de ces nuits. Les ayants droit n’ont pas voulu considérer mon travail de décryptage, c’est peut-être mieux ainsi. C’est encore plus beau. Ce que j’ai vécu, ce tutoiement premier avec l’écriture manuscrite de Céline, ça n’a pas de prix.» Désormais, Gallimard doit compter sur un témoin privilégié, délicieux casse-pied qui discute et dispute les inédits et leur utilisation. Ainsi, Jean-Pierre Thibaudat estime, démonstration à l’appui, que le premier roman publié en mai, Guerre, « n’est pas un texte à part entière mais le résultat d’une fabrication éditoriale» .


Sur notre site, également, Guerre de Céline : ” il ne tenait pas vraiment à ce texte “.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Un commentaire sur “Les manuscrits inédits de Céline : Avec les salutations d’Yvon Morandat

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad