Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#HATVP #Politique #Transports

Jean Castex en liberté surveillée jusqu’au 16 mai 2025

Publié le 24 octobre 2022 par

L’Info : Nommé PDG de la RATP, l’ancien Premier ministre se voit fortement contraint dans son action par la Haute autorité à la transparence de la vie publique. Saine prévention ou moralisation absurde ?


Jean Castex a le droit à un méchant Pass Navigo de la HATVP. Twitter

« À cet effet, Monsieur Castex devra, dans le cadre de sa nouvelle activité professionnelle, s’abstenir de toute démarche, y compris de représentation d’intérêts, auprès :

  • des membres du Gouvernement en exercice qui l’étaient également lorsqu’il était Premier ministre ainsi que des membres de son cabinet qui occupent encore des fonctions publiques ; cette réserve vaut, pour chacune des personnes qu’elle vise, jusqu’à l’expiration d’un délai de trois ans à compter de la cessation de la relation de travail entre Monsieur Castex et la personne concernée ; 
  • des services qui étaient placés sous son autorité directe lorsqu’il était Premier ministre, jusqu’au 16 mai 2025. » 

    Ainsi a tranché, le 18 octobre, la Haute autorité à la transparence de la vie publique (HATVP) concernant la nomination de l’ex-Premier ministre à la tête de la RATP. Le nouveau PDG ne devrait pas avoir la tâche facilitée dans un contexte sensible de mise en œuvre de l’ouverture à la concurrence des transports publics en Île-de-France. La décision fait ricaner, à l’instar de l’avocat Thierry Dal Farra, spécialiste en droit public des affaires, qui estime que la Haute autorité « interprète une loi vague pour assortir arbitrairement ses avis de réserves ». Piquée au vif, la HATVP a reconnu, selon Radio classique, que si le PDG n’était pas autorisé à contacter son ministre de tutelle, en revanche le contraire était possible. Au delà d’une certaine limite, l’absurde n’est plus valable.


Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad