La Déferlante, après la vague #metoo

Le 12 décembre 2020, par Sophie Bénard

Une levée de fonds sur KissKissBankBank augure le bon départ en 2021 d’une revue féministe d’un nouveau genre.

8 décembre 2020, entretien entre les romancières Annie Ernaux et Céline Sciamma. Les journalistes de La Déferlante marquent l’avancée de leur revue sur les réseaux sociaux (Compte Twitter @ladeferlanterevue)

REVUE. La Déferlante  : c’est la promesse de deux journalistes, Marie Barbier (L’Humanité) et Lucie Geffroy (Courrier international), d’une éditrice, Emmanuelle Josse, et d’une documentariste, Marion Pillas, qui lancent leur revue en mars prochain. Il s’agit pour elles d’animer « la première revue trimestrielle post-#metoo consacrée aux féminismes et au genre ». Cette nouvelle revue militante à vocation grand public a pour ambition d’offrir une « compréhension féminine et féministe du monde, dans une perspective intersectionnelle ». La publication devrait favoriser un lieu de diffusion et de rencontre des savoirs universitaires, journalistiques et militants sur le sujet. Mais à côté du foisonnement de publications académiques, La Déferlante, elle, utilisera d’autres écritures et clés d’entrée : enquêtes, portraits, reportages, portfolios et bandes dessinées.

La levée de fonds par souscription en ligne s’avère un franc succès

Disponible en librairie et sur abonnement, le dossier du premier numéro s’intitule « Naître ». Il sera aussi possible d’y lire une rencontre entre les deux romancières Céline Sciamma et Annie Ernaux, des extraits de l’essayiste Audre Lorde sur l’articulation entre sexisme et racisme, une bande dessinée signée Jul’Maroh sur la lutte antinucléaire des femmes de Plogoff à la fin des années 1970, ou encore, un retour sur l’affaire DSK.
Un signe encourageant pour ses promotrices, à l’heure où les mooks (contraction de magazine et de book) perdent du terrain et ne démontrent pas de rentabilité pérenne : la levée de fonds organisée sur KissKissBankBank pour le lancement de la revue s’avère un franc succès, avec plus de 6 000 préventes enregistrées en quelques jours ; il est encore possible de participer à cette naissance collective en s’y abonnant ou en réservant, collector, le premier numéro.

Voir sur KissKissBankBank.com, projet La Déferlante.

Diffusion en librairie : Harmonia Mundi Livre.



Repères :

Cet article a été publié en primeur sur notre Newsletter Le Caoua des idées n°19, l’actualité intellectuelle filtrée pour vous (Édition du 11 décembre au 17 décembre 2020).



Poster un nouveau commentaire