Le Caoua des idées n°10 : « Pourquoi on a tout foiré ? »

Le 9 octobre 2020

Parution de l’édition du 9 octobre au 15 octobre 2020.

#Société

MÉDIAS. Essais, documents, débats... Tous les vendredis, l’actu intellectuelle « filtrée pour vous » par la Rédaction des Influences.

Cette semaine, on s’intéresse au 20e anniversaire de LCP et Public Sénat, les deux chaînes parlementaires qui cohabitent sur le même canal mais aussi à la polémique entre l’Institut Thomas More et le Conseil représentatif des associations noirs de France sur la restitution de biens culturels par la France au Sénégal, mais encore, à l’utilisation du béton défendue par Rudy Ricciotti (Textuel) et dénoncée par Anselm Jappe (L’Échappée), et au rapport de France Stratégie sur la pauvreté à l’heure du coronavirus.

On s’entretient longuement avec Mehdi Charef, cinéaste et romancier qui vient de publier Vivants (Hors d’atteinte), le deuxième opus qui raconte une adolescence dans le bidonville de Nanterre et les cités de transit. Comment se fabrique la honte de soi même ?

On découvre la vive colère de l’historien américain des totalitarismes, Timothy Snyder, au sujet de système hospitalier américain.

Dans la rubrique " Crash-test", on revient sur l’essai féroce de Brice Couturier, 1969 ou l’année fatidique (Éditions de l’Observatoire) : « Pourquoi on a tout foiré » s’angoissent les héros d’Easy Rider dans les années 70 ? Explications.

Le Caoua des idées n°10.
1,50 € le numéro de 8 pages PDF, ou abonnement, dispo uniquement à notre comptoir :
https://boutique.lesinfluences.fr/17-le-caoua-des-idees

Merci de votre soutien et bonne dégustation .




Poster un nouveau commentaire