« Les philosophes n’ont rien à enseigner sur les formes contemporaines du bonheur, du moins rien qui soit proprement philosophique. »

Le 12 mai 2009

Monique Canto-Sperber, philosophe et directrice de L’ENS-Ulm

« Les philosophes n’ont rien à enseigner sur les formes contemporaines du bonheur, du moins rien qui soit proprement philosophique. »



Repères :

Prière d’insérer d’Essais sur la vie humaine, PUF, 2008



Poster un nouveau commentaire