Serge Guérin lance le 8 mai des seniors

Le 7 mai 2020

Atterré par le sort réservé aux seniors dans cette pandémie, le sociologue appelle à un sursaut intellectuel et politique, et organise sur Zoom, les États Généraux de la séniorisation de la société.

#Politique

INFLUENCEUR. « Pousser à ce que la Loi Grand âge se fasse et quelle soit ambitieuse.
Faire que la loi prenne en compte ce que l’on apprend de la crise.
Pour la première fois, impliquer les aînés dans le questionnement.
 » Voilà en trois mots d’ordre ce qui va faire le contenu des États Généraux de la séniorisation de la société, à l’initiative du sociologue Serge Guérin. Il organise ce 8 mai, un « zoom citoyen » à 11 heures pour présenter des travaux et débattre avec les nombreux contributeurs.
« Ce projet s’est construit (très très) rapidement dans le confinement, explique t-il. Face à la crise du covid-19, penser et influencer le monde d’après, pour ce qui concerne l’accompagnement des plus âgés et la création d’une politique des âges me paraissait primordial. C’est une sorte d’initiative citoyenne issue du "bas" mais portée aussi par des experts, des acteurs engagés, des élus... et des aînés ! »

De ces débats en direct et de ce think tank en réseau, les initiateurs des États Généraux entendent forger des propositions concrètes.

Philippe Denormandie, chirurgien de renommée mondiale, et Véronique Suissa, psychologue et chercheur à Paris VIII, font partie de l’aventure. Vidant leur carnet d’adresses, le trio a su réunir un collectif de 60 experts, acteurs associatifs et d’entreprises impliquant des responsables de poids lourds majeurs du secteur (France Alzheimer, DG Lire et Faire Lire, FHP, Siel bleu, Croix rouge, Ocirp, Old Up, Synerpa Domicile, groupes de retraites et soin (privés et associatifs), CFDT Retraités, La Ligue contre le cancer. Des médecins et des gériatres pourront échanger avec des infirmiers, directeurs d’Ehpad, aînés... Plusieurs députés ont donné leur accord (Cédric Villani et Agnès Firmin Le Bodo), et des anciens ministres des quatre derniers présidents ont répondu « présent » dont Xavier Bertrand, Myriam El Khomri et Michèle Delaunay.
De ces débats en direct et de ce think tank en réseau, les initiateurs des États généraux entendent forger des propositions concrètes qui seront très rapidement présentées au président de la République, au Premier ministre et au ministre de la Santé.




Poster un nouveau commentaire