Vous êtes dans Les influences > Commentaire


Envoyer un commentaire


votre commentaire
    texte
vous



Franz-Olivier Giesbert

vendredi 19 juin 2009

F.O.G vient d’être lessivé par le prix Tortignole. Quésaco ?

JPEG - 56.7 ko
Franz-Olivier Giesbert (Gabriel pour l’Agence Idea)

Les romans ont le droit à une deuxième chance. C’est du moins l’avis du nouveau prix Tortoni (1 500 € de dotation), qui vient rejoindre les 1500 prix littéraires de France. Il a été décerné mercredi 17 juin au Café du Petit Pont, près de Notre-dame, à « Papa fume la pipe » (Editions de l’Escampette). Le jury a honoré l’écrivain Jean-Jacques Salgon pour son « livre de grande qualité, par trop ignoré des médias ».

En revanche son pendant, le prix Tortignole a été décerné à la majorité des voix au directeur du Point et écrivain Franz Olivier Giesbert pour son « Lessiveur » (Flammarion). C’est un « prix ironique d’encouragement dans l’art difficile des belles-lettres remis à un livre paru dans l’année écoulée et déjà largement adoubé par les médias et les instances du « littérairement correct »".

Littérairement correct, F.O.G ? Quoique il en soit, le journaliste est donné partant pour remplacer feu l’émission littéraire Café Picouly sur France 2 à la rentrée.

Le jury du prix Tortoni et Tortignole était composé de Thibaut d’Anthonay, Christophe Ferré, Joël Schmidt, Pierre-Robert Leclercq, Christine Ferniot, Thibaut de Saint Pol et François Taillandier et présidé par l’écrivain et journaliste Patrick Tudoret.