Vous êtes dans Les influences > Commentaire


Envoyer un commentaire


votre commentaire
    texte
vous



Gallimard sort ses Tracts, Rue de l’Échiquier ses Insicives

mercredi 6 mars 2019, par Rédaction les influences

En ces temps d’infobésité et de surcharge cognitive, une tendance à l’essai court et au texte incisif.

Édition. Qu’on se le dise, Gallimard a un fonds qui a du fond. Antoine Gallimard entend restaurer la parole « jupitérienne » des écrivains et des essayistes. Sous son égide, « Tracts » renoue avec une tradition du siècle dernier. Dans les années 1930, les « Tracts de la NRF » cultivaient une fonction d’alerte ou d’analyse sur le vif à travers des petits textes d’écrivains. C’est ici que furent publié des écrits devenus classiques : Retour d’URSS d’André Gide, Avertissement à l’Europe de Thomas Mann ou encore Refus d’obéissance de Jean Giono. À raison d’au moins six livres, ou plutôt de brochures, par an et à prix modique (4-5 €), les documentalistes de Gallimard proposeront régulièrement leurs « Tracts » du 21e siècle.
Le premier est sorti le 14 février : L’Europe fantôme de Régis Debray, et sera rejoint par Erri de Luca, le 14 mars, avec un autre texte percutant sur le même sujet, Europe, mes mises à feu. Un petit texte de Pierre Bergounioux, Faute d’égalité, est annoncé en librairie pour le 21 mars.

Des textes qui montrent les dents

La maison d’édition écolo Rue de l’Échiquier a des envies de mordre ou de montrer des dents sur des sujets qui lui tiennent à coeur. Sa collection Les Incisives a l’ambition de publier de petits essais d’une centaine de pages (10€), portant sur des sujets comme l’environnement dégradé, le principe d’égalité malmené et autres thèmes de société qui alimentent le débat public. Minces et élégants, avec des couvertures à rabats qui leur confèrent une allure littéraire, deux textes ouvrent le bal ce mois de mars : Réjane Sénac, directrice de recherche CNRS au Cevipof, signe L’égalité sans condition, et Jean-Marc Gancille, figure des modes de développement urbain alternatif et de la protection de la faune sauvage, Ne plus se mentir. Petit exercice de lucidité par temps d’effondrement écologique.