Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Books a un nouvel actionnaire atypique

jeudi 2 septembre 2010, par Emmanuel Lemieux

Le magazine intellectuel Books vient d’être recapitalisé et à un nouvel actionnaire de référence : Jean-Jacques Augier, énarque, financier, ancien éditeur de Balland et du Monde des débats avec Michel Wieviorka... et boucher à Pékin.

JPEG - 2.2 ko
Jean-Jacques Augier investit dans Books

Ce mois de septembre, le n°15 de Books dédie sa couverture à la question des drogues dures et de leur légalisation. Le magazine de "l’actualité par les livres du monde" se voit lui aussi dopé. Il revient à sa périodicité mensuelle d’origine, alors que la crise et des ventes kiosque en dessous de l’objectif l’avaient contraint l’année dernière à une parution bimensuelle. Au prochain numéro, il changera son format inspiré de Courrier International pour adopter un format magazine plus standard et rassurant. Surtout, Books a un nouvel actionnaire de référence depuis juillet dernier.

Financier acéré, il s’intéresse de très près à la politique et à la vie du PS, aux débats, voire à la guerre des idées. Jean-Jacques Augier, ancien collaborateur de François Rousselet et directeur général des éditions Balland, s’intéresse de plus à la presse écrite. Il fut à l’origine en 1999 du mensuel Le Monde des débats avec le sociologue Michel Wieviorka. "Contre toute attente" selon les termes de l’un des actionnaires historiques du magazine Books, il a recapitalisé début juillet, le journal en difficulté à hauteur de 500 000 euros.

Une librairie et des boucheries à Pékin

JPEG - 16.4 ko
La Boucherie Michel à Pékin, Books à Paris

Jean-Jacques Augier n’est pas un inconnu de la presse, même si son profil est atypique.
Ayant fui la France en 2002 parce qu’il l’a trouvait ennuyeuse, Jean-Jacques Augier a lancé à Pékin une chaîne de librairies spécialisées en littérature étrangère et traduite en chinois, Spring and Fall. Avec un management rigoureux, des formations professionnelles très précises, une politique d’achat sans concession, la librairie forte de dix salariés s’est installée dans un marché pourtant encombré. Contournant par la suite des difficultés administratives inhérentes aux pratiques commerciales chinoises, un club de lecteurs intitulé L’Arbre voyageur qui permet contre 30 renminbi la carte d’adhésion, aux quelques 4000 membres actifs d’accéder à la lecture de milliers de volumes. Autre succès-story : la création de trois points de vente des Boucheries Michel. L’énarque là encore impose ses méthodes de management. L’agneau de Mongolie et le boeuf du Hebei sont priés d’être sélectionnés et apprêtés selon les méthodes et l’éthique de la boucherie française. La charcuterie et les fromages sont irréprochables. Le personnel a d’ailleurs été dûment formé par des professionnels français venus spécialement.

Proche du PS

L’énarque promo Voltaire (1980) aux côtés de Dominique de Villepin, François Hollande, Ségolène Royal, Jean-Pierre Jouyet ou encore Michel Sapin, est revenu depuis 2008 à Paris. "Avec Nicolas Sarkozy, une bataille des idées sans précédent est relancé" commentait-il alors, songeant à investir dans un support susceptible de chroniquer cette guerre idéologique à l’oeuvre. Proche de François Hollande et de Martine Aubry, l’inspecteur des finances a pris ses distances avec le PS qu’il jugeait en 2009 bien décevant dans ses débats d’idées.

Le fondateur de Books, Olivier Postel-Vinay, a trouvé un allié inattendu mais exigeant. Reste la question d’une compatibilité entre deux tempéraments très affirmés et singuliers.


Repères :

Egalement sur notre site :
portrait Olivier Postel-Vinay, le presse-idées


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.