Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

Romain Slocombe, polar collabo

Publié le 13 septembre 2021 par

L’idée : Avec ce cinquième opus de l’inspecteur Sadorski, suivre le Paris des ultra-collaborationnistes, des «gestapaches », des miliciens et des résistants de la dernière seconde à la veille de la Libération.


Romain Slocombe n’est pas vraiment un styliste, mais il est un sacré raconteur d’histoire. En l’occurrence, une histoire de France des petits monstres calibre 44. Depuis qu’il mène la destinée de l’inspecteur Sadorski (5 ouvrages au compteur), c’est tout un imaginaire français qui remonte à la surface, se met en ébullition et éclate en échappées méphitiques. Sur le fil du rasoir une fois de plus, L’inspecteur Sadorski libère Paris dresse la fresque de la France collaborationniste. Une analyse savante de cet Inspecteur général adjoint des Brigades spéciales, pétainiste, antisémite et sournois et que l’on adore détester, pourrait rendre justice à la thèse plus que polémique de l’historien Zeev Sternhell (disparu l’année dernière) qui perdure depuis les années 1980 : il y a bien eu un solide fascisme à la française, contrairement à ce qu’affirment René Rémond, Michel Winock et Jacques Julliard vent debout contre les théories de l’historien israélien et qui estiment que les fondamentaux de la république firent rempart. Romain Slocombe, lui, commence très fort, avec l’assassinat de l’ancien ministre Georges Mandel par la Milice, après avoir été livré par les Allemands. Sadorski passe de situation foireuse en position intenable. Tour à tour, on le voit détenu à La Santé, témoin malgré lui, agent double, torturé, « gestapache », victime et bourreau, conchié, conspué, dans la dèche, résistant autoproclamé du groupe Honneur de la police, démasqué, accusé, et lynché par une populace qui connaît les joies et les passions tristes dans un Paris affamé, meurtri, paranoïaque mais libéré.

Boulimique de documentation, précis comme une photographie, vif comme un carnet de croquis capturant toute une société dans un moment historique

Boulimique de documentation, précis comme une photographie de Roger Schall, vif comme un carnet de croquis qui saisirait, sous le manteau, toute une société dans un moment historique, Slocombe enchâsse à la perfection le moindre détail de la vie policière, sociale, culturelle mais aussi intime, sexuelle de Paris sous l’Occupation. Le récit déroule le camaïeu de la terreur instituée, et la vie chaotique d’un flic pris dans les réactions en chaîne de ses mensonges et faux semblants. La biodiversité des collaborateurs y est remarquable et absolument terrifiante. On connaissait la bande de la Carlingue, Slocombe nous emmène à la brasserie collaborationniste Le Pershing et dans les hôtels particuliers spoliés où sévit un autre gang de truands collabos, pillards et psychopathes, celui de Friedrich Berger. L’auteur excelle dans la description des haines carnassières, et les pages insoutenables de tortures et d’exécutions bien réelles. Une parenthèse enchantée laisse un peu de répit à l’inspecteur : quelques heures le 25 août, jour de la Libération de Paris, il vit au diapason de la population, soulagé du fardeau mental des souvenirs, comme un air de vacances avec chapeau de paille et petites lunettes de soleil, avant que ne se rouvre devant lui la gueule du cauchemar. Ce tome a une saveur particulière, Sadorski avait tissé une toile professionnelle et personnelle dont la Libération détruit d’un seul coup l’écheveau. Après un si long itinéraire dans la cruauté policière politique et sentimentale, Il lui faut payer l’addition. Le 6e tome est attendu pour 2022, et le titre annoncé J’étais le collabo Léon Sadorski.

L’Inspecteur Sadorski libère Paris, Romain Slocombe, Robert Laffont, 650 p., 21€. Paru septembre 2021.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad