Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

Éliott, un nouvel éditeur d’essais

Publié le 1 octobre 2021 par

L’idée : Pour 2022, il propose un catalogue qui entend « renouer avec les idéaux de rationalité et de liberté des Lumières ».


#ÉDITION #PHILOSOPHIE #WITTGENSTEIN

Essais et philosophie au programme des réjouissances, voilà la ligne directrice d’une nouvelle maison d’édition parisienne qui démarrera en janvier 2022. Agrégé de philosophie, le fondateur  Mathieu Mulcey a décidé de se jeter dans le grand bain éditorial – après avoir dirigé une collection philo chez Ithaque. « Pluraliste, cosmopolite, Éliott Éditions entend renouer avec les idéaux de rationalité et de liberté des Lumières, et nourrir l’esprit public en offrant à ses lecteurs, petits et grands, les outils pour construire leur pensée et s’orienter dans les débats complexes et souvent vifs que suscite notre temps », explique t-il dans son pimpant catalogue.

La collection « La part des choses » qui fait la part belle à la sphère intellectuelle anglo-saxonne produit sa première salve d’essais en janvier : Les ressorts du fascisme, du philosophe américain  Jason Stanley ; J’ai raison, tu as tort !, un dialogue philosophique établi par Timothy Williamson, enseignant à l’université d’Oxford. Suivront au premier semestre, Les Théories du complot décortiquées par Quassim Cassam, philosophe anglo-kenyan à l’université de Warwick ; Le Libre arbitre à l’épreuve de la science discuté par Alfred R. Merle, philosophe américain à la Florida State University ; La Violence des frontières déplorée par le géographe américain Reece Jones , université d’Hawaï ; Apprentissages de l’exil racontés par l’intellectuel mexicain Carlos Pereda ; et enfin, en juin,  Ne pas croire, un essai sur l’agnosticisme par le philosophe britannique Robin Le Poidevin.

Rêver avec Norman Malcom, comprendre les ressorts actuels du fascisme selon Jason Stanley, réfléchir à l’agnosticisme en compagnie de Robin Le Poidevin. En attendant un conte philosophique pour les enfants.

La seconde collection « Réflexion faite » propose, elle, des « ouvrages théoriques ambitieux », comme Rêver du philosophe américain Norman Malcom, disciple et ami de Wittgenstein (février 2022) et le même mois, un essai français de Guillaume Decauwert, agrégé de philosophie (Université Grenoble-Alpes), Dire & montrer. Philosophie et limites du langage dans le Tractatus de Wittgenstein.

En 2023, si tout va bien, Éliott lancera Fabulo, une collection de petits contes philosophiques illustrés pour les enfants, analysant des notions comme l’amitié, la nature, la tolérance.

Éliott est diffusé par Humensis et distribué par UD.

www.eliotteditions.fr

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad