Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Le masque de Guy Fawkes a fait peur à Ben Ali

mercredi 19 janvier 2011, par Rémi Sussan

Derrière ce masque inspiré de Vendetta, Anonymous, ou les brigades internationales du hacking de la Révolution de jasmin tunisienne.

Ils sont venus en renfort de la révolte contre le régime de Ben Ali, et ont mené une vaste offensive contre les sites tunisiens du pouvoir. Les web ont été étouffés en quelques minutes. Ils ont également piraté le site de la télévision nationale TV7, en affichant durant quelques heures : "Les journalistes condamnent la répression de la police et exigent la libération de Slim Amamou (blogueur vedette de la Révolution de jasmin/Ndlr)." Ce collectif de militants internationaux du hacking s’appelle les Anonymous.

Sur la toile, malgré les efforts poussifs de l’Agence tunisienne d’Internet (ATI), ce sont les Anonymous qui ont remporté la guerre psychologique. leur signe de ralliement est le masque de Guy Fawkes qui manqua, en 1605, son régicide contre Jacques Ier et l’explosion de Westminster.

Le premier usage du "masque de Guy Fawkes" date de février 2008, lorsque plus de 7000 personnes se réclamant des Anonymous protestèrent devant des centres de l’Eglise de scientologie dans le monde entier. En dissimulant leur visage sous cet accessoire, ils se protégeaient d’éventuelles représailles de la secte.

Une créature d’Alan Moore

Ce masque vient de "V pour Vendetta", le comics d’Alan Moore et David Lloyd, dont fut tiré un film avec Nathalie Portman en 2006 (au grand dam de Moore, qui a toujours renié les adaptations cinématographiques de ses œuvres). Reste à savoir justement si l’inspiration du groupe est le film ou la BD. Si le héros du film, malgré quelques zones d’ombre, suit encore le modèle classique du défenseur de la justice contre l’oppression, le personnage de la bande dessinée se révèle, lui, plus complexe. C’est un anarchiste qui n’hésite pas à recourir aux procédés les plus douteux pour atteindre ses buts.
En fait, c’est probablement une scène du film qui a inspiré les "Anonymous" , lorsque toute la population, révoltée, adopte le masque à l’occasion de manifestations contre l’autorité fascisante du pays. Cet accessoire cesse alors d’être la caractéristique d’un héros individuel pour devenir l’expression d’un collectif.

En tout cas, la "récupération" de son masque n’a pas déplu à Moore, qui a confessé à l’hebdomadaire Entertainment Weekly que le choix de ce signe de ralliement par Anonymous "lui faisait chaud au cœur".

Le masque de Guy Fawkes n’a pas fini d’inspirer les trublions. Récemment, en novembre 2010, un hacker utilisant le fameux déguisement a pris le contrôle des écrans de projection de l’université de Washington pour diffuser un message inspiré de V pour Vendetta ! Quant au véritable Guy Fawkes, il n’était ni un anarchiste ni même un démocrate. S’il a tenté, en 1605, de faire sauter le parlement britannique, c’était dans l’espoir de renverser un roi protestant et remettre sur le trône une dynastie catholique. Son fantôme n’apprécie sans doute guère d’être devenu une icône anarchiste...


Repères :

Voir les vidéos :

Sur notre site, lire :


Par Søren Fawkesle 18 avril 2011 : Le masque de Guy Fawkes a fait peur à Ben Ali

Ce n’est pas tout à fait exact concernant Guy Fawkes. Si ses motivations étaient en partie religieuses, c’est aussi parce que le roi Jacques 1er était un souverain Protestant pratiquant l’intolérance religieuse sous son règne, pourchassant les autres religions, les Catholiques principalement.

Il a été repris pour cet acte de rébellion face à une société totalement intolérante. Nul ne sait ce qu’il pensait lui-même des autres religions, mais le geste contre un dirigeant tyrannique à fait de lui ce symbole.


Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.