Influences Veille Microcosme Couveuse Culture 100% Bio Blogs&Opinions

Bookmark and Share

Pierre Hivernat ouvre son Alimentation générale du journalisme

samedi 18 février 2012, par Emmanuel Lemieux

En kiosque le 1er mars 2012 : de quoi l’alimentation est-elle le nom

Le 1er mars 2012, devrait surgir dans les kiosques, une revue trimestrielle intitulée Alimentation Générale. Dans la chaleur des fourneaux du journalisme, Pierre Hivernat qui fit l’arbitre des élégances des arts vivants dans Les Inrockuptibles (le vrai, pré-Pigasse). Il est assisté à la rédaction de Mathilde Goanec, ancienne journaliste pigiste (Libération, Le Soir, Médiapart...) et pour ce qui concerne quelques alertes pointues, des experts réunis autour d’Agrobiosciences.fr. Il existait un journalisme gastronomique, il existera un journalisme alimentaire : cette revue veut raconter l’alimentation sous toutes ces facettes, philosophique, esthétique, économique, sociale, historique. Au fond des assiettes, des stratégies culturelles et politiques."Alimentation générale voyage pour comprendre comment nous mangeons en France, en Europe, et dans le monde et de quelle manière l’alimentation nous façonne " résument les promoteurs de ce magazine qui, avec son papier Munken, se veut aussi luxueux en kiosques que les mooks (livres-magazines) qui prolifèrent depuis quelques mois sur les étals des librairies. Chaque édition d’Alimentation Générale sera apprêtée par un artiste invité. Pour les fonds, l’appétit vient en mangeant. E.L

- Lesinfluences.fr : Quelle envie personnelle de vous lancer dans une aventure de presse comme celle-là ?

Pierre Hivernat : Aujourd’hui, on ne peut se lancer dans une aventure de ce type sans passion et désir personnel de faire partager des thèmes qui vous préoccupent. J’ai longtemps travaillé dans le secteur culturel auprès d’artistes qui donnent leur vision du monde. J’ai aussi longtemps travaillé aux Inrockuptibles, toujours dans les domaines artistiques. Il m’a simplement paru assez évident que les thèmes traités dans Alimentation Générale n’étaient traités globalement nulle part.

"Notre modèle est celui de Philosophie Magazine, on commence en trimestriel, on fait grossir lentement mais sûrement notre lectorat"

- Quel type d’actionnariat pour "ce magazine indépendant" et quel modèle économique ?

L’actionnariat est à l’image de la rédaction, quelques individus passionnés qui y passent leurs économies. Notre modèle est celui de Philosophie Magazine, on commence en trimestriel, on fait grossir lentement mais sûrement notre lectorat et nos revenus publicitaires et quand on sera grand, on sera mensuel et encore plus indépendant !

-Quel type de journalisme gastronomique - ou alimentaire -, comptez-vous travailler ?

Le marché repose essentiellement sur une segmentation de l’offre marketée sur des marchés niches. Nous ne négligeons pas les tables, mais notre cœur éditorial repose essentiellement sur ce qui se passe avant. L’alimentation des hommes ne peut se réduire à une vision hédoniste des sociétés riches.
Nous rejetons le mot gastronomie qui renvoie à une vision élitiste et au fond assez XIXe ! Nous ferons dans chaque numéro des portraits de cuisiniers, de vignerons, de producteurs, de tous les passionnés qui rentrent pour nous dans la catégorie créateurs. Pour le reste, nous devrons plus creuser du côté du journalisme d’investigation tant les choses sont rendues délibérément compliquées pour le consommateur.


Repères :

Fiche technique :
magazine trimestriel de 100 pages
Prix de lancement : 6,90 €
Format : 22 x 29 cm
tirage : 15 000 exemplaires
Disponible en kiosque en France le 1er mars 2012


Poster un nouveau commentaire
Don Quichotte de Wozniak
En librairie


«  Un traité d'antimondialisation qui explique clairement pourquoi
il n'est de vin juste que géographique
et non technologique  » 
Marianne
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2014 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.