Stephen Smith, L’Afrique et la Revue des deux mondes

Le 30 mai 2018, par Les influences.fr

La revue dirigée par Valérie Toranian a décerné son Prix 2018 à un essai courageux et dérangeant.

#Politique

Politique. Pour sa dixième édition, Le Prix de la Revue des deux mondes 2018 a été remis à Stephen Smith pour son essai, La Ruée vers l’Europe. La jeune Afrique en route pour le Vieux continent (Grasset, 2018). Le jury a salué " l’approche claire, précise, riche et dépassionnée du phénomène migratoire " certes, mais qui est une véritable commotion intellectuelle.

Selon Stephen Smith, en sortant de sa pauvreté absolue, l’Afrique va connaître paradoxalement et dans un premier temps, de puissants mouvements migratoires vers l’Europe.

Dans cette analyse sous forme d’enquête, l’ancien grand reporter talentueux et méticuleux de Libération et de RFI, aujourd’hui professeur d’études africaines à l’université de Duke (États-Unis), nous met au pied du mur : l’Union européenne vieillit (510 millions d’habitants), l’Afrique et son 1,25 milliard d’individus - dont 40% ont moins de 15 ans - "déborde de jeunes et de vies". L’équation qui s’annonce constitue l’un des plus grands défis du XXIe siècle.
" D’ici à 2100, trois personnes sur quatre venant au monde naîtront au sud du Sahara " rappelle l’essayiste. Or en sortant de la pauvreté absolue, l’Afrique certes émerge mais ne devrait pas échapper au phénomène puissant des grandes migrations car " dans un premier temps, le développement déracine : il donne à un plus grand nombre les moyens de partir". Perspective décrite par Stephen Smith : " Si les Africains suivent l’exemple d’autres parties du monde en développement, l’Europe comptera dans trente ans entre 150 et 200 millions d’Afro-Européens, contre 9 millions à l’heure actuelle ".

Entre les illusions ruineuses (le béton des forteresses coûte cher) mais aussi les postures angéliques catastrophiques (l’État-providence sans frontières), Stephen Smith nous incite à réfléchir sur nos propres valeurs européennes à l’épreuve du phénomène, et plus risqué pour nos petits conforts moraux et intellectuels, à arbitrer, réguler et trancher au plus vite.

Les membres du jury 2018
François Bujon de l’Estang, Olivier Cariguel, Jean-Paul Clément, François d’Orcival, Franz-Olivier Giesbert, Renaud Girard, Thomas Gomart, Aurélie Julia, Robert Kopp, Elise Longuet, Thierry Moulonguet, Jean-Pierre Naugrette, Eric Roussel, Eryck de Rubercy, Jacques de Saint Victor, Annick Steta, Valérie Toranian (présidente) et Marin de Viry.




Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
L’idée en tête. Le croyant radical moderne se conforme parfaitement à l’organisation contemporaine du travail : individualiste, isolé et numérique. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.