Telos : les "emplois électoraux" de l’Etat sarkozyste

Le 20 janvier 2012


Sur le site de l’Agence Telos, l’économiste Elie Cohen s’en prend aux "emplois électoraux" à travers les trois exemples différents des entreprises SeaFrance, Petroplus et Photowatt. La première est décrite comme pas assez concurrentielle, la deuxième comme vétuste et voué à un avenir déjà périmé, la troisième a été massacré par l’Etat même qui a freiné l’aide au photovoltaïque. Or ce même Etat en période présidentielle à la prétention d’extirper de la mouise les entreprises en se prenant pour un démiurge industriel et un employeur délégué. Il se manifeste surtout comme un rhéteur de la gesticulation. La peur du syndrome Jospin en visite à Danone-Lu d’Evry alors en grande difficulté durant la campagne électorale de 2002, et diffusant un grand sentiment d’ impuissance avec ses propos "Si à chaque fois qu’il y a un plan social, il faut nationaliser.." est sans doute passé par là.

www.telos-eu.com/fr/article/les-emplois-electoraux




Poster un nouveau commentaire