Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Thriller kurdo-turc à Paris

lundi 27 février 2017, par La rédaction des Influences

Laure Marchand, Triple assassinat au 147, rue La Fayette, Arles, Solin-Actes Sud.

Géopolitique. Le 9 janvier 2013, trois militantes kurdes mourraient dans un petit appartement du 9e arrondissement parisien, assassinées par balles. Les morts de Sakine Cansiz, figure historique de la guérilla kurde du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), Fidan Dogan, surnommée "la diplomate",et Leyla Saylemez, jeune militante de terrain soulevèrent une émotion considérable, et en Europe, une grande perplexité de l’opinion peut au fait -ou pas du tout intéressée- par ce conflit entre Kurdes et Turcs. Un certain Omer Güney sera rapidement arrêté, mais jamais jugé car emporté en prison par la maladie en décembre 2016. Une disparition opportune qui arrange tout le monde au fond, les services secrets turcs présumés commanditaires, la France embarrassée de se retrouver dans ce champ de mines, mais aussi une organisation cultivant la paranoïa et déstabilisée de s’être faite bernée par un infiltré dans ses rangs européens et turcs.

Un thriller remarquable et un document éclairant sur une guerre secrète entre l’"État profond" turc et l’organisation paranoïaque du PKK.

La journaliste Laure Marchand, longtemps correspondante en Turquie du Figaro et du Nouvel Observateur, s’est lancée dans une enquête longue distance.
Les qualités journalistiques et narratives de l’auteure se combinent ici pour produire un thriller remarquable et un document éclairant sur une guerre secrète et l’imbroglio de raisons d’État dont particulièrement celle de la Turquie et son fameux "État profond".

Publication : janvier 2017.
Une sélection des Influences.fr.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.