Jean-François Kahn lance son think tank

Le 18 novembre 2009, par Emmanuel Lemieux

Le cofondateur de Marianne se concentre désormais sur la création d’une association populaire de réflexions, intitulée le CRREA et inspirée des clubs Jean Moulin dans les années 1960.

#CRREA #Marianne #Plon #Think-tank
JPEG - 20.2 ko
Jean-François Khan (Darius pour Idée@jour)

Serein, direct et ailleurs, comme d’habitude. Il a quitté la direction de Marianne, les affaires courantes du patron de presse, et ne tient plus qu’un bloc-notes dans l’hebdomadaire qu’il a créé. Il s’est mis en satelitte lointain du Modem, et a démissionné de son mandat de député européen aussitôt (bien) élu, comme il l’avait dit.

A 71 ans, Jean-François Khan se lance dans une carrière de think tanker.Il vient de mettre la dernière main à "Dernières salves", le 3e tome de son Dictionnaire politiquement peu correct (Plon), publié ce 19 novembre, et devrait profiter de la promotion du livre pour faire celle du CRREA : Centre de Réflexions et de Recherche pour l’Elaboration d’Alternatives.

Ce qui était encore un brouillon en septembre se précise. Les statuts ont été déposés, des locaux à Paris retenus et quelques sources de financement adductés -dont un coup de main notable de Claude Perdriel.

Sourire au-dessus d’un Coca : "Je reçois des dizaines de lettres à Marianne qui me demandent : "alors, quand est ce qu’on y va ? " " Le CRREA n’est pas confondre avec le CREA, qui fut dans les années 1980-1990, le petit club très chic du sociologue Jean-Pierre Dupuy.

Explications de Jean-François Kahn à ideeajour.fr : "Sur la forme, le CRREA s’inspire de ce qu’ont été, dans les années soixante, les clubs Jean Moulin. Ce club est né en 1958 avec l’ambition de proposer des alternatives politiques face à un gaullisme dominant. Il a réuni jusque dans les années 1970, des responsables politiques, des hommes de presse et des acteurs économiques dont la réflexion conjointe a effectivement débouché sur des alternatives. Toutefois, sur le plan idéologique, le CRREA sera quelque chose de tout à fait différent."

L’écrivain journaliste souhaite que des clubs du CRREA essaiment un peu partout en France, et que son think tank collaboratif produise quelques idées audacieuses et des propositions d’utopie possible. L’ancien directeur de Marianne veut faire affluer sur sa plate-forme de réflexions, des gens de tous horizons, républicains, écolos, centristes, " de Nicolas Dupont-Aignan à la fondation Terra Nova en passant par les militants de la décroissance, toutes les forces du progrès, comme on disait autrefois, pour peu qu’ils placent l’homme au coeur de leurs réflexions". Il se sent obligé de préciser qu’il n’est pas là pour fédérer un quelconque mouvement intellectuel en faveur du Modem."

"Il s’agit d’un chantier ouvert à tous ceux qui le souhaitent, quelle que soit leur sensibilité, à condition qu’ils se situent dans le champ démocratique et républicain, et à condition qu’ils aspirent à un autre modèle de société que celui proposé actuellement par le sarkozysme. Même au Figaro, ils commencent ici et là à suggérer que c’est un modèle horrible. Le moment que nous vivons est idéal pour élaborer des alternatives " détaille "JFK".

Fort de son indéniable talent de tribun et à l’occasion de ses tournées dans les régions pour la promotion de son nouveau livre, ou moins connu, ses conférences philosophiques, il compte bien faire essaimer de nombreux clubs du CRREA. Ils seront invités à plancher notamment à travers des ateliers et des publications, sur la dette abyssale de la France, et les crises du capitalisme. L’artificier n’a pas vraiment donné ses dernières salves.



Repères :

Lire aussi :
Jean-François Kahn : c’est parti !


Par zoomyonele 22 février 2010

porquoi pas la region lorraine a ete assez sinistre comme, cela c est dommage qu il ai rendu son mandat de depute europeen .nous sommes toujours en attente d un leadeur charismatique . cette region n est plus militaire a perdu 400000 emplois ( plus de mine de fer de charbon de siderurgie).aimerais voir un "booster pour ma region" en esperant que les discours suivent les actes et ce n est pas qu une affaire d argent , d abord la volonte se retousser les manches ;la force de conviction l argent suivra ; je suis pret a mouiller la chemise .j avais ecrit a patrick sebastien ; jamais de reponse ; je ne tiens pas a faire un buzz mediatique

- sortons de la "sinistrose"
Répondre a ce message

Par alaingile 23 décembre 2009

Le CRREA est un projet très porteur:ouvrir un large chantier d’idées, faire appel à des artisans dans un respect démocratique et républicain et proposer un autre modèle de société que cet actuel service de gestion et restauration rapide " à la napoléon 3" allongé à la sauce sarkozienne me paraît très motivant ! J’adhère et signe des 2 mains ...et dès demain.
(merci de me contacter )alaingi

Répondre a ce message

karyagamie,  le 26 novembre 2009

Ce projet a l’air des plus interessants ! Comment le rejoindre, y participer ou tout le moins le suivre de pres ?

Répondre a ce message

Par FrédéricLNle 23 novembre 2009

Le CREA n’était pas un "petit club" ?! ... c’était le laboratoire de recherche en sciences humaines de l’Ecole Polytechnique, créé par Jean-Marie Domenach et dirigé après lui, effectivement, par Jean-Pierre Dupuy.

- http://demsf.free.fr
Répondre a ce message

    Par Yarribarenle 14 février 2010

    Toujours à la pointe de l’information, Frédéric. Je te salue et heureux de te lire, même par une brève...
    Le CRREA, je suis sûr qu’on en a besoin, actuellement. Je suis ouvert à tous ses prolongements en province.


    Répondre a ce message

Par LAPIN DICITEle 19 novembre 2009

Autre chose que sarkozy, ce qu’il représente, comment il a été élu, ce qu’il fait à sa manière, comme un faux dur, sa médiocrité et par conséquent son besoin sans vergogne de s’en évader, de l’afficher, bref : Oui !.
Mais présenté comme cela : alternative, je me demande si cela ne cautionne pas une certaine forme "d’oublierie" mot que j’invente.
Les vérités existent déjà que l’on soit croyant ou athée, christianisme ou république c’est affaire d’homme.
Ne nous leurrons pas l’homme est en évolution hors du champ de la politique et de la technologie qui ne sont que les rives du fleuve, le cours est l’aventure de la conscience spirituelle.
P.S. : une erreur du communisme est de n’avoir qu’envisager les inégalités sociales ( admettons qu’elles étaient inhumaines et que certains étaient de bonne foi pour les solutionner ) mais après ...un monde de beaufs bien nourris et "heureux !" dérivant vers quoi ? mais pas ce que nous sommes.
Des pouvoirs fous, sans contrôles discernables, des pseudos héros, ridicules pop-stars et ba-balles de milliardaires et traders galactiques et fous.
Non ! il n’y aura jamais de démocratie parfaite que celle de l’Homme

Répondre a ce message

    Par Pandoranele 19 novembre 2009

    Kha mais t’es dur Lapin ! nous arrivons a mi chemin du quinquennat et pas mal de déçus pourront sans doute s’associer a ce projet, après tout ! Il faut simplement que la diffusion et la com passe bien !


    Répondre a ce message


Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.