Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Galerie Oblique #Philippe Lagautrière #tampon

Philippe Lagautrière, l’auto-tamponneur

Publié le 8 janvier 2012 par

Depuis les années 1980, il crée tout un monde de caoutchouc

Rebelle
Rebelle
Au jeu du chamboule-tout, Philippe Lagautrière, serait certainement ceinture noire. Depuis les années 80, le voici lancé à folle allure, sans aucun respect pour les frontières, chantre de la libre circulation des genres artistiques. Ce privilège juvénile, ignorant des codes coercitifs, il le trouve dans la multiplication de ces petits objets manipulés avec maladresse alors que l’écriture n’est pas encore parvenue à mettre de l’ordre dans nos gestes enfantins : le tampon. Comme tout un chacun, Philippe, a su d’abord écrire poule, mouton, arrosoir… à l’aide de ces lamelles de caoutchouc laissant autant de traces sur la peau que sur le papier.

Tampons de l’enfance, collection glanée au fil des ans, tampons créés et dessinés, montages esquissés dans de petits carnets… ils se retrouvent numérisés, mis en couleurs, puis projetés sur la toile, matrice d’univers multicolores dévergondés.

Des milliers de tampons de caoutchouc conservés, collectés, imaginés et créés.
Des milliers de tampons de caoutchouc conservés, collectés, imaginés et créés.
Lagautrière, dans le fond, c’est quoi ? Un collagiste ingénieux et débridé ? Un groupe rock de papier ? Un pygmalion du street-art ? Un activiste post-moderniste ? Un DJ remixeur de bande dessinée ? Un pop-arteux ? Un romancier tamponné ? Un ersatz du nouveau réalisme ? Un marchand de couleurs ? Un calembourdieux debordiant ? Un grand reporteur ? Une abeille pollinisatrice ? Lagautrière nous offre la liberté du choix !

Et comme le hasard fait parfois bien les choses, le voici installé à Paris, à la Ruche, locataire d’un atelier anciennement occupé par Marc Chagall, dépositaire de son message : «  Peut-être vous demanderez-vous pourquoi j’ai peint des chèvres et des poissons volants, des violonistes au visage vert perchés sur les toits, des maisons qui flottent dans le ciel, à l’envers, des amoureux qui volent au-dessus de la ville… J’ai peint mon monde, ma vie, ce que j’ai vu et ce dont j’ai rêvé…  »

Le vidéo-projecteur projette le fichier informatique au format choisi par Philippe Lagautrière pour la réalisation d’une peinture murale ou sur toile.
Le vidéo-projecteur projette le fichier informatique au format choisi par Philippe Lagautrière pour la réalisation d’une peinture murale ou sur toile.

Jean-Luc Hinsinger

https://www.facebook.com/philippe.lagautriere/media_set?set=a.2305612051174.2096044.1575477802&type=3&hc_location=ufi

Abonnez-vous ! Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad