Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

Epi2mik : Trip à la mode de Caen

Publié le 27 décembre 2018 par

iloveart-petit-2.jpg Tout a commencé dans les années 2000. Quartier ordinaire, appartement commun, locataire sans histoire… Nous l’appellerons, pour plus de commodité, Thierry O.
On sait peu de choses sur lui sinon que, échappé de la camisole chimique, métamorphosé en chaman, Thierry O. éprouva le besoin d’apporter douceur, légèreté et rondeur à un monde couvert d’aspérités.
Des ronds, des bulles, des ballons, les cahiers se remplissent, les feuilles grands formats se noircissent, les toiles se recouvrent, et envahissent l’appartement au risque d’étouffement. Thierry O. se résout à reprendre souffle et à déposer papiers et toiles au pied de son immeuble, dans la rue, en libre disposition. L’ensemble se volatilise en quelques heures ! Le virus est libéré.
Caen, charmante et agréable bourgade normande, en verra rapidement apparaître les premiers symptômes. Une tache, une mousse, un champignon, ici ou là, à l’estuaire d’une gouttière, au pied d’un banc, ou suintant d’une lézarde…

185833_271448282963910_1218271500_n.jpg

Insidieusement, l’empreinte de forme ronde et colorée prend ses aises et se développe au nez et à la barbe des habitants, ignorant les obstacles, snobant les embûches et couvrant mobilier urbain, murs et bâtiments de la ville jusqu’à prendre d’assaut quelques cités calvadosiennes, la digue d’Hermanville, un immeuble entier à Mondeville…

227126_320119574763447_1387456850_n.jpg

Cette contamination s’étend d’abord nuit après nuit, puis se poursuit également en plein jour, mettant fin aux soupçons portant sur quelque chat ou autre bête nocturne. Divers témoignages décriront un personnage étrange, d’un avis général, plutôt jeune, mais plus contrastés sur son portrait : Caennais pur jus ? Rasta aux dreadlocks ? Forte ressemblance avec le DJ tourneboulant les vinyls rocks en drum’n’bass sur la diabolique Radio 666 ? Comploteur avec un certain Hubaut, Joël, prétendûment “grossiste en art” ? Des férus d’art contemporain iront jusqu’à fantasmer une incestueuse rencontre entre l’énergumène et «  la princesse aux petits pois  » Yayoi Kusama, startiviste japonaise…

394315_151041771671229_760439920_n.jpg

Vite surnommé Epi2mik, l’inconnu a été aperçu, de longues années durant, sac au dos, revenant régulièrement sur les lieux d’infection, un pinceau à la main, décrivant d’étranges signes cabalistiques et prolongeant inlassablement ses motifs viraux. On l’aurait également surpris, dissimulant furtivement des pots de peinture dans des anfractuosités et des recoins discrets tel un bédouin disposant quelque outre d’eau prête à étancher la soif lors d’un prochain passage…
Un témoin prétendant avoir dialogué avec lui, expliqua que Epi2mik voulait, par l’expansion de ses formes, sensibiliser aux gangrènes du sida, de la pauvreté, du chômage, de la montée des extrêmes…
Plus de dix ans après, ces champignons poursuivent leur contamination inexorable, insensibles aux intempéries et autres tentatives d’éliminations municipales. Elles ont récemment infecté les pages des gratuits de la ville (Tendance Ouest et Côté Caen)… le virus se propageant à leurs lecteurs… L’inquiétude grandit !
En 2013, des cellules souches nouvelles avaient été aperçues dans des lieux clos, dont le premier en région parisienne !

Avis aux curieux, vaccinés ou non, cela se concentre (pour l’instant !) au cœur du XIe arrondissement…

270951_383018288473575_1278693910_n.jpg

Alors qu’on pensait la contagion circonscrite, une rechute eut lieu au printemps 2014, maîtrisée crut-on… mais le virus est irrésistible ! Le voOooilà de retOoo0our !

Abonnez-vous ! Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad