Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Société

L’historien Timothy Snyder, malade de l’hôpital

Publié le 24 mars 2021 par


L’historien des totalitarismes a publié à l’automne dernier un petit essai percutant sur le système de santé américain tel qu’il l’a vécu et subi. Il vient d’être traduit aux Belles Lettres.

th.snyder-chroniclecom-2.jpg

Professeur à Yale et auteur du mémorable Terres de sang[i], l’historien Timothy Snyder, 51 ans, a été hospitalisé quatre fois au cours du mois de décembre 2019. En Allemagne où les médecins ont échoué à établir un diagnostic. Près de chez lui, à New Haven, où il a subi une banale appendicectomie. En Floride où il était en vacances, puis de nouveau, en urgence, à New Haven, quand son état de santé s’est brusquement dégradé. Lorsque, à la veille du nouvel an, il a frôlé la mort, une fièvre délétère provoquée par un empoisonnement du sang passé inaperçu par incompétence a eu un effet inattendu : la rage et la colère se sont emparées de lui.

Rage de constater que chaque étape de la vie, aux États-Unis, vire au cauchemar : les Afro-américaines meurent fréquemment en couches et le taux de mortalité infantile se situe au 71e rang mondial (41e pour l’ensemble de la population) ; l’espérance de vie ne cesse de reculer (en 40 ans, la différence avec les pays comparables est passée de -1 à -4 ans) ; les millenials vivront statistiquement moins longtemps tout en dépensant beaucoup plus pour leur santé que leurs aînés. 

Colère de vivre dans un pays où la pollution, l’hyperconsommation d’opioïdes, la malbouffe, la dureté des conditions carcérales, l’absence de suivi des grossesses, les suicides provoquent toujours plus de décès prématurés, alors que la part du PIB consacrée aux dépenses de santé est l’une des plus élevée au monde (avec la Suisse). 

Fureur de constater que le traitement (ou son absence) par le gouvernement fédéral de la crise de la Covid-19 est en très grande partie responsable des 544 000 morts comptabilisés tant bien que mal à ce jour. Comme un point d’orgue à ce morbide tableau quelques semaines plus tard. 

Habitué aux livres épais, fruits de recherches aux longs cours, M. Snyder a transformé son enfièvrement en une brève[ii] mais percutante réflexion sur la valeur fondamentale de la démocratie américaine : la liberté. 

Dans un système reposant sur une médecine exclusivement avide de profits, où le patient fait figure de dernière des priorités, la santé est désormais considérée comme un privilège et non un droit. Cette « malady » (des corps physiques et du corps social) en empêchant la poursuite légitime du bonheur rend toute liberté impossible : a contrario, le fait de savoir que l’on peut être soigné, quels que soient son origine et son statut social, en écartant l’angoisse et la crainte, permettrait pourtant à chacun de mobiliser son esprit et ses ressources à agir librement, à se consacrer à la quête du bonheur.

Ce cri du cœur, venant d’un des meilleurs spécialistes des régimes totalitaires gorgés du sang de leurs millions de victimes, résonne comme une funeste mise en garde.

Notre maladie. Leçons de liberté depuis un lit d’hôpital américain, traduit de l’anglais (États-Unis) par Olivier Salvatori, Les Belles Lettres, 152 p., 15,90 €. Paru le 19 mars 2021.
Our Malady : Lessons in Liberty from a Hospital Diary, Crown ($12) et Bodley Head (£9,99), 192 p. Paru : septembre 2020.


[i]Terres de sang. L’Europe entre Hitler et Staline, Paris, Gallimard, « Bibliothèques des Histoires », 2012, 720 p. (repris en « Folio histoire », 2019). Sur la réception de ce livre majeur, voir le dossier consacré par Jacques Sémelin, « Timothy Snyder et ses critiques », sur le site La vie des idées.

[ii]Timothy Snyder a publié, après l’élection de Donald J. Trump, un autre essai très bref : On Tiranny. Twenty Lessons from the Twentieth Century, 2017 (tr. fr. : Gallimard, 2017).

Abonnez-vous ! Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad