Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

Jeunes filles en fleur à l’ombre de Ceaucescu

Publié le 7 avril 2021 par


La dramaturge et romancière Alina Nelega. © Éditions Des Femmes

La Roumanie de l’ère Ceauşescu a aujourd’hui presque totalement disparu de la mémoire collective en France, elle reste en revanche très présente dans ce pays. Toute notre gratitude à la romancière et dramaturge roumaine Alina Nelega – autrice de nombreuses pièces, dont une seule est traduite en français, Amalia respire profondément (2012) sur la décommunisation et la transition démocratique dans son pays. Cette fois, dans l’espace d’un roman, Comme si de rien n’était, elle  fait ressurgir la normativité communiste et la difficulté de vivre pour ceux et celles qui n’étaient pas dans les règles et dans le conformisme.

Le plus remarquable du roman est de nous faire ressentir cette chape de plomb de l’ère Ceaucescu, les mentalités sombres et paranoïaques, mais aussi la famine des sens.

L’autrice évoque l’homosexualité féminine en Roumanie.  L’amour entre deux personnes de même sexe était non seulement mal vu mais pénalement sanctionné depuis… 1968, renforçant le code pénal de 1936, punissant les relations homosexuelles de deux à cinq ans de prison, ou bien plus en cas de circonstances considérées par la dictature roumaine comme aggravantes[1]. Il a fallu la chute du communisme pour que la législation dépénalise puis autorise l’homosexualité. Néanmoins, les lois d’airain continuent de façonner une partie de la morale en Roumanie, ce qui a provoqué des débats importants lors de la sortie de l’ouvrage dans ce pays.
Le récit découpé en trois grands temps sous la forme d’aller et retour spatiaux entre les personnages recoupent trois dimensions qui se superposent et s’enchevêtrent dans le récit : la découverte de la sexualité et de la passion amoureuse, l’analyse et la description du Parti-État « communisto-sécuritatesque » et enfin la pression sociale la plus sourde et la plus sournoise : le conformisme. Deux jeunes filles ayant presque achevé le lycée s’interrogent sur leur avenir professionnel et découvrent leur attirance réciproque. Si la liberté comme dans le monde libre est impossible, c’est un amour quasi clandestin qui commence, fait de ruptures et de retrouvailles.

C’est un roman comme un appel d’air vivifiant qui se glisse dans les petits riens du quotidien, bernant le conformisme entretenu par le régime et le contrôle permanent des voisins. Le plus remarquable du roman est de nous faire ressentir cette chape de plomb de l’ère Ceaucescu, les mentalités sombres et paranoïaques, mais aussi la famine des sens. La romancière décrit très bien cette atmosphère : de l’inspecteur d’académie qui vient indiquer aux lycéens quels choix effectuer pour des études supérieures en fonction des résultats et surtout de la ligne du Parti, en passant par les voisins qui jettent des regards suspicieux sur les jeunes femmes. À cet égard, la scène de la prise de carte à l’Association des étudiants communistes pour avoir à manger et rester en vie, après le premier départ de son amoureuse, est remarquable.

Alina Nelega nous offre un beau roman à ranger dans les classiques de la liberté.

Comme si de rien n’était, Alina Nelega (traduit du roumain par Florica Courriol ), Éditions Des Femmes/Antoinette Fouque, 302 p., 22 €. Paru avril 2021.


[1] Sinziana Carstocea, « Repères d’une identité clandestine : considération historiques sur l’homosexualité en Roumanie », Revue d’histoire moderne et contemporaine, no 4/ 2006, p. 191-210.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad