Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

À la mémoire du « député Chocolat »

Publié le 9 septembre 2021 par

L’idée : Restituer à travers un biopic en BD, la vie trépidante et les idées politiques visionnaires de Severiano de Heredia, l’une des figures politiques non-blanches de la IIIe République.

Severiano de Heredia vu par la dessinatrice Isabelle Dethan ©Passés composés

Severiano de Heredia, élu de la République, Dethan et Ozanam, Passés composés, 56 p., 14,90€. Paru 1er septembre 2021.


Surmonté le sentiment d’une couverture pas très réussie, on se rattrape largement avec la cavalcade pleine de panache de Severiano de Heredia (1836-1901). Exhumé par Barack Obama comme exemple politique à suivre, cette figure a électrisé la IIIe République. Il fut, selon ses détracteurs, le « député Chocolat ». Ou le « Nègre de la République ». Il fut surtout un personnage singulier, une silhouette prégnante du paysage républicain durant un gros quart de la fin du XIXe siècle, puis oubliée durant des décennies.  D’origine cubaine (tout comme un autre mulâtre, Paul Lafargue, futur gendre de Karl Marx et auteur du Droit à la paresse) il doit quitter sa grande île natale, à l’âge de 8 ans, alors que gronde une révolte dans la plantation familiale. À Paris, jeune rentier sans grand souci, il est aux meilleures grandes écoles de la République, fréquente les futures élites, et obtient sa naturalisation en 1870. Ses détracteurs souligneront avec férocité sa condition, celle « d’un nègre négrier », puisque tirant sa fortune des plantations cubaines.

Des idées radicales pour le progrès social : vote des femmes, défense de la laïcité à l’école, limitation du travail des enfants, retraite des travailleurs, promotion du syndicalisme

L’habileté du scénariste Antoine Ozanam est de ne quasiment pas montrer la carrière politique du Severiano président du Conseil municipal de Paris (1879-1880 – il crééra le réseau des bibliothèques municipales), député de la Seine (1881-1889) puis ministre des Travaux publics (six mois en 1881 – le temps d’étudier les premiers plans du métropolitain).  Il se tient en retrait de la Commune et de ses violences, mais se lance dans d’autres combats comme l’autonomie communale de Paris ou son adhésion à la Ligue française pour le droit des femmes. Le boulangisme triomphant lui fera mordre la poussière électorale en 1893. Le dessin d’Isabelle Dethan apporte une ambiance lumineuse et gaie à cet itinéraire audacieux, comme sorti d’un feuilleton d’Alexandre Dumas. Plutôt que les délibérations et les arcanes de la politique, le biopic préfère ainsi éclairer d’autres républiques, traversées au pas de charge par Severiano de Heredia (cousin du poète José de Heredia), celles des lettres et de la presse d’opinion, des idées radicales pour le progrès social (vote des femmes, défense de la laïcité à l’école, limitation du travail des enfants, retraite des travailleurs, promotion des syndicats). On le suit dans les coulisses de sa vie familiale et intime, reflets de son expression publique. Un jeune homme, rentier et bambocheur, aimant le scandale et la littérature, le bon mot qui brille et les meilleurs vins. L’époux d’un couple mixte et moderniste.  Le chagrin d’un père face à la mort de son jeune fils Henri, mais de sa fierté aussi  pour Marcelle, sa fille (future grande) neurophysiologue. L’énergie d’un entrepreneur infatigable enfin,  qui, après la politique, lance la société L’Abeille proposant un service de fiacres électriques. Décédé en 1901, suite à une méningite, il est enterré au cimetière des Batignolles, et une petite rue du 17e arrondissement, depuis 2015, porte son nom, tandis que cette bande dessinée ravive utilement sa mémoire.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad