Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Politique

Qui est l’ennemi en 2022 ?

Publié le 29 septembre 2022 par

L’Info : en terme de défense des intérêts économiques français, l’étude annuelle du Centre de recherche 451 (École de guerre économique) qui paraît le 5 octobre (Nouveau monde) révèle quelques surprises.

Photographie transmise par le commandement de défense danoise. Il s’agit d’une fuite de gaz au niveau du gazoduc Nord Stream 2, dans la mer Baltique, au large de l’île danoise de Bornholm, le 27 septembre 2022.

Les trois, non, quatre fuites spectaculaires détectées depuis le 27 septembre sur les gazoducs Nord stream 1 et 2 sont révélatrices d’une guerre à plusieurs visages. Qui tire son épingle du jeu dans ce sabotage probable ? Le bouillonnement de méthane constitue une véritable « bombe climatique » selon Thomas Lavaux, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, interrogé par Le Monde, mais aussi une bombe psychologique et à effets multiples sur le marché de l’énergie. L’exemple gazier, en marge de la guerre en Ukraine et de ses conséquences, a réveillé une question lancinante : qui est l’ennemi des intérêts économiques français et comment procède-t-il ? Le Centre de recherche 451 et sa dernière publication annuelle révèlent quelques surprises dans la désignation des adversaires. Christian Harbulot a fondé L’École de guerre économique en 1997. Une école pionnière dans son domaine, qui forme ses étudiants aux analyses et aux techniques très variés des rivalités économiques et géopolitiques. Depuis, en parallèle, il dirige le Centre de recherche 451 (comme le degré Fahrenheit du roman de Ray Bradbury) dédié aux nouvelles guerres de l’information.

2022 nous plonge dans une quasi « drôle de guerre économique ».

Christian Harbulot, responsable du Centre de recherche 451

Dans sa publication annuelle, documentée, précise et audacieuse, des experts (Ali Laïdi, Nicolas Moinet), des professionnels de l’IE, l’ex-espion et lanceur d’alerte Maxime Renahy ou le philosophe Dany-Robert Dufour analysent les différentes manifestations de ce type de guerre qui se sont déroulées en 2022 : cyberattaques, notion de guerre hybride, déstabilisation financière ou démantèlement industriel par la rumeur et la com.

La publication s’appuie sur un questionnaire auprès des professionnels de la veille. À la question « Puissances étrangères, qui attaque les intérêts économiques français ? », l’imaginaire géopolitique français fixe à la toute première place les États-Unis (97%), puis la Chine (93%) mais aussi l’Allemagne (81%). Suivent la Russie (78%) et le Royaume-Uni (66%). Mais aussi les mafias, les Gafam et des fonds d’investisement. Analyse de Christian Harbulot : « Le repli individuel derrière le bouclier protecteur de la société de consommation a atteint ses limites. La désindustrialisation du pays, le déficit endémique du commerce extérieur, l’importance de la dette rendent désormais la France vulnérable dans un contexte croissant de guerre économique. Dans le pays, les effets indirects produits par la guerre en Ukraine (sanctions occidentales versus mesures russes de rétorsion) ont des répercussions très concrètes sur le pouvoir d’achat des ménages mais aussi sur une partie de leurs besoins vitaux (prix des carburants, du gaz, de l’électricité). À l’échelle mondiale, la mise en tension actuelle des chaînes d’approvisionnement (énergie, semi-conducteurs, céréales) pointe une dépendance extrême à des ressources inégalement réparties qui s’aggravera avec la consommation des réserves et le changement climatique. » 2022 nous plonge dans « une ambiance de quasi-’drôle de guerre’ économique. » Analyse Cassandre et vaine, ou mobilisation générale sur nos vulnérabilités ?


Qui est l’ennemi ?, Revue annuelle École de Guerre économique, Nouveau monde, 116 p., 25,90 €. Paru : 5 octobre 2022. 1ère impression : 4 000 ex.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad