Une tribune appelle la gauche française à se déconfiner

Le 14 mai 2020, par Emmanuel Lemieux

L’ex-député Christian Paul et l’éditorialiste Guillaume Duval sont à l’initiative de l’appel « Au cœur de la crise, construisons l’avenir ».

#Politique

INFLUENCEURS.«  La France affronte un séisme d’une ampleur inouïe. Favorisée par la destruction de la nature, la pandémie a généré une crise économique de grande ampleur, une commotion sociale brutale, notamment pour les plus précaires, et une mise entre parenthèse du fonctionnement démocratique. Elle a révélé l’improvisation des pouvoirs publics face à cette crise majeure.  » Sur le blog des invités de Médiapart, en tribune dans Libération et L’Obs, un long texte intitulé « Au cœur de la crise, construisons l’avenir ».

Dans un développement fleuve, les signataires réclament sans tarder « un état d’urgence social ».
Il est envisagé qu’un État français digne de ce nom « tourne la page du productivisme », crée une protection sociale nouvelle et une « société de la reconnaissance » (des emplois les plus modestes et les plus utiles comme la crise les a révélés), libère les énergies et les initiatives locales de lutte contre le chômage, renforce et pérennise les moyens du monde hospitalier mais aussi ceux des Ehpad, ainsi que la souveraineté de la santé, soutienne sans tarder les emplois industriels conditionnés à la transition écologique, prévoit et réfléchisse sur ses enjeux stratégiques nationaux en « intégrant pleinement les enjeux d’indépendance et de relocalisation, de recherche et d’innovation, mis en lumière de façon éclatante dans la crise actuelle », rétablisse l’ISF et maîtrise les salaires dans un écart de 1 à 12, facilite le droit de séjour des travailleurs étrangers en situation irrégulière et « soutiers plus anonymes encore de nos économies », refonde et accélère les aides de la PAC en soutien des petites et moyennes exploitations vers une agriculture respectueuse de l’environnement, pousse à ce que l’Europe « conduise durablement une politique monétaire à la hauteur du risque actuel, mais aussi qu’elle mette en oeuvre des formes inédites de financement en commun pour empêcher une hausse de l’endettement des États, en particulier les plus affectés par la crise sanitaire », et enfin, plus globalement, veille à une transition démocratique qui offre à tous la capacité d’agir pour un monde commun car « la verticalité du pouvoir fracture la société ».

L’éditorialiste Guillaume Duval.

Autant de pistes connues et reconnues que la gauche en ordre dispersée travaille depuis 2017. Mais la récente tribune de Nicolas Hulot dans Le Monde a été jugée formellement consternante et significative des limites d’un commentariat sans technicité politique.

Néo-artisans d’une formule politique alliant dimensions écologiques et sociales, l’ex-député Christian Paul et le journaliste co-fondateur d’Alternatives économiques, Guillaume Duval, sont à l’initiative. Comme ils le firent avec le lancement du « Festival des idées » [de gauche bien sûr, car au-delà ça n’existe pas] en juillet dernier.
Les signataires sont très variés et fort nombreux. Ils proviennent des mondes parlementaires, associatifs, universitaires, médiatiques et intellectuels.
La France Insoumise s’est mise soigneusement à l’écart de l’initiative tribunicienne. Parce que cousue main pour Yannick Jadot, nouveau chef de file de l’écologie ?

Une « convention du monde commun » dans les prochains mois.

De cet appel impérieux, doit venir le sursaut indiquent les promoteurs :
« Afin d’éviter le pire et de préparer l’avenir, un large spectre de politiques et de personnalités de gauche proposent d’organiser dans les prochains mois une « convention du monde commun », pour réunir « toutes les énergies disponibles, les citoyennes et citoyens épris de profonds changements, les formations politiques, les forces associatives, les initiatives que portent syndicats et ONG. C’est une première étape cruciale et attendue pour une alternative démocratique, écologique et sociale. » la période Covid-19 peut être l’occasion paradoxale pour la gauche de ne plus observer de distanciation sociale entre ses différentes composantes.

Sur notre site, lire : Un festival des idées pour permettre à la gauche de penser et de se reparler

LES PREMIERS SIGNATAIRES DE L’APPEL « À TITRE PERSONNEL »

Syamak Agha Babaei, Christophe Aguiton, Amandine Albizzati, Claude Alphandery, Nathalie Appéré, Guillaume Balas, Jeanne Barseghian, Marie-Laure Basilien-Gainche, Laurent Baumel, Romain Beaucher, Anne-Laure Bedu, Jacqueline Belhomme, Esther Benbassa, Patrice Bessac, Olivier Bianchi, Habiba Bigdade, Loïc Blondiaux, Alice Bosler, Maurice Braud, Rony Brauman, Axelle Brodiez, Ian Brossat, Philippe Brun, Julia Cagé, Sophie Caillat, Andrea Caro, Fanélie Carrey-Conte, Lucas Chancel, Pierre Charbonnier, Christian Chavagneux, Alain Coulombel, Annick Coupé, Jezabel Couppey-Soubeyran, Françoise Coutant, Thomas Coutrot, Cécile Cukierman, Ronan Dantec, Joël Decaillon, Laurence De Cock, Carole Delga, Stéphane Delpeyrat, Laurianne Deniaud, Emmanuel Denis, Gregory Doucet, Marie-Guite Dufay, Cécile Duflot, Antoine Dullin, Jérôme Durain, Guillaume Duval, Timothée Duverger, Nicolas Duvoux, Anne Eydoux, Olivier Faure, Rémy Féraud, Aurélie Filippetti, Diana Filippova, Alain Foix, Didier Fradin, Philippe Frémeaux, Guillaume Garot, Karl Ghazi, Jean-Luc Gleyze, Raphael Glucksmann, Daniel Goldberg, Guillaume Gontard, Gaëtan Gorce, Aziliz Gouez, Bernadette Groison, Florent Gueguen, Denis Guenneau, Hélène Hardy, Jean-Marie Harribey, Anne Hessel, Catherine Hoeffler, Pierre Hurmic, Marie-Hélène Izarn, Pierre Jacquemain, Yannick Jadot,

Une tribune cousue main pour le nouveau chef de file de l’écologie Yannick Jadot ? Portrait : Olivier Roller.

Hugues Jallon, Vincent Joineau, Régis Juanico, Nina Karam-Leder, Pierre Khalfa, Yazid Kherfi, Hella Kribi-Romdhane, Thierry Kuhn, Joël Labbé, Guillaume Lacroix, Delphine Lalu, Aurore Lalucq, François Lamy, Sandra Laugier, Pierre Laurent, Guillaume Le Blanc, Joël Le Coq, William Leday, Claire Lejeune, Corinne Lepage, Elliot Lepers, Nadine Levratto, Medhi Litim, René Louail, Benjamin Lucas, François Mandil, Bénédicte Manier, Edouard Martin, Gus Massiah, Nora Mebarek, Dominique Meda, Philippe Meirieu, Claire Monod, Beligh Nabli, Naïri Nahapetian, Alexandre Ouizille, Christian Paul, Renaud Payre, Willy Pelletier, Camille Peugny, Maxime Picard, Thomas Piketty, Eric Piolle, Dominique Plihon, Dominique Potier, Alexis Poulin, Angèle Préville, Audrey Pulvar, Valérie Rabault, Jean-Paul Raillard, Gilles Raveaud, Sandra Regol, Nadine Richez-Battesti, Martin Rieussec-Fournier, Jacques Rigaudiat, Marie-Monique Robin, Johanna Rolland, Barbara Romagnan, Laurence Rossignol, Muriel Rouyer, Virginie Rozière, Michèle Rubirola, Bernard Saincy, Eva Sas, Mounir Satouri, Frédéric Sawicki, Laurence Scialom, Sabrina Sebaihi, Aissata Seck, Gabrielle Siry, Emmanuel Soulias, Jo Spiegel, Olivier Szulzynger, Sophie Taille, Bernard Thibault, François Thiollet, Isabelle This Saint-Jean, Stéphane Troussel, Henri Trubert, Hulliya Turan, Boris Vallaud, Najat Vallaud-Belkacem, Shahin Vallée, Antoine Vauchez, Denis Vicherat, Anne Vignot, Patrick Viveret.




Poster un nouveau commentaire