Vous êtes dans Les influences > Commentaire


Envoyer un commentaire


votre commentaire
    texte
vous



Putain d’exposition !

vendredi 16 mai 2014, par Evariste Blanchet

Putain de guerre ! est à la fois un constat minutieux et un cri qui retentit, aujourd’hui, un siècle exactement après le déclenchement de cette boucherie immonde que notre raison peine à comprendre malgré toutes les explications savantes et rationnelles qui nous sont proposées.

Parce que son grand-père en a été l’un des malheureux protagonistes, Tardi est obsédé depuis sa prime enfance par ce conflit sur lequel s’ouvre le XXe siècle. Devenu dessinateur de bande dessinée, la guerre de 14-18 s’impose comme un thème récurrent qu’il parvient à traiter de manière toujours renouvelée. Si Putain de guerre ! peut apparaître comme un sommet, le livre n’annule ni ne remplace les précédents, déjà marqués par une puissance expressive peu commune. Ceux qui ont lu La Véritable histoire du soldat inconnu ou La Bascule à Charlot situé dans l’immédiat après-guerre, pour citer des récits moins connus, me comprendront.
Mais il est vrai que n’ayant plus rien à prouver, l’auteur peut se permettre de s’engager dans un projet qui ne consiste pas à tenir un grand discours sur la guerre mais à la raconter au quotidien, à travers les yeux (et les voix) de ceux que l’on extirpa de leurs champs et de leurs usines pour aller étriper leurs semblables.
A la vision verticale de la propagande qui semble n’avoir que le mot « grandeur » à la bouche, s’oppose celle plus horizontale du simple soldat dont le regard est rivé sur la tranchée d’en face. Aussi n’est-il pas surprenant que Tardi ait opté pour un dispositif graphique très particulier avec, sauf rares exceptions, des bandes constituées d’une unique vignette qui occupe toute la largeur de la page. A la justesse de chaque dessin (qui ne s’explique pas que par une recherche documentaire minutieuse) et de chaque phrase, s’ajoute donc également une intelligence à mobiliser toutes les capacités que lui permet le mode d’expression dans lequel il s’exprime.

Les derniers poilus ayant disparu, il ne reste plus, pour témoigner de cette entreprise criminelle qui transforma en chair à canon informe des millions d’individus et généra d’immenses souffrances nullement comptabilisables, que des journaux, correspondances, photos, auxquels s’ajoutent les précieuses et bouleversantes réalisations de Tardi.
Pour commémorer le début de la « Grande Guerre », l’auteur expose l’intégralité des originaux de son album à Paris. L’événement est réellement exceptionnel puisque les planches en noir et blanc sont en vis-à-vis de leur version couleur. Les comparaisons, particulièrement riches d’enseignement, raviront tous les esthètes, même si l’exposition s’adresse à tous les publics.

Exposition Putain de guerre ! du 15 mai au 28 juin 2014, tous les jours sauf dimanches et jours fériés.
Espace Niemeyer - 2, place du Colonel Fabien, Paris 19e.