Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Culture

Une grande couronne pour Salomé Kiner

Publié le 19 novembre 2021 par

L’idée : son premier roman, Grande Couronne (Christian Bourgois) dépeint avec talent, la mentalité d’une adolescente des années 1990 en banlieue pavillonnaire. D’une cruauté et d’une tendresse jubilatoires.


La romancière Salomé Kiner. Source : © Editions Christian Bourgois/Marie Taillefer.

Elle doit finir par le savoir, mais ça va mieux en l’écrivant : Salomé Kiner est l’une des petites lumières littéraires de ces sombres et chaotiques années vingt. Grande couronne, premier diamant d’une couronne que l’on espère la plus large possible, déroule son tapis de sensations à travers la vie d’une ado de la fin des années 1990 et « à onze stations et trente-neuf minutes de la gare du Nord de Paris ». Ce grand roman val-d’oisien est jonché d’emballages Balisto et de barquettes McDo, incrusté de messages Tam-Tam, strié par Alliance Ethnik, éclairé de lasers Tomb Raider et des lueurs de Buffy contre les vampires. Les perspectives du moment donnent sur des friches industrielles, des voies ferrées silencieuses et le grand centre commercial (à vingt-cinq minutes de marche après le terminus de la ligne). On est à quelques jours de l’an 2000. La voix principale est celle d’une jeune fille de zone pavillonnaire et d’une vie moyennisée. Elle sera hôtesse de l’air. Elle portera des Nike (et un ensemble Tacchini sans oublier quelques bandanas). Au collège, elle étudie La Parure de Maupassant – cette petite nouvelle cruelle sur la possession et ses illusions. Le père se défile et quitte la maison, la mère entame une dépression au milieu de ses quatre enfants. En quatrième, elle écrit contre de l’argent de poche les rédactions des autres ( « Écrivez une page comme le journal d’Anne Franck »), mais ses petits besoins – comme l’achat de son premier sac en bandoulière Viahero- n’étant pas assouvis, elle décide de faire partie d’un mini réseau de prostitution. Le réseau « Magritte » est spécialisé dans la fellation et la masturbation. L’argent est glissé dans un paquet de Choco BN et déposé dans son casier. Elle se donne un nom comme une marque, Tennessy, qui deviendra bientôt «Tenness’». Les clients (« les zguègues ») prennent rendez-vous le mercredi après-midi, jour vacant des collégiennes. Les clients sont à peine plus majeurs et tout aussi patauds, perdus dans les injonctions de la virilité You porn, si ce n’est à la masse. Sa famille, elle aussi, se défait et chacun de tâtonner son chemin en aveugle dans la grande couronne.

Salomé Kiner fait des marques un grand roman qui décrit et définit les nouvelles classes sociales

Le rythme des phrases, le télescopage des émotions, la précision des personnages en font un récit chamboule-tout. Les situations sont souvent sur la corde raide, mais l’humour et la vitalité de la narratrice les bousculent, autorisant l’enthousiasme du futur à éclore. À l’instar du plan secret de la SNCF qui regrouperait les lignes de la grande couronne et la désenclaverait, comme le fait rêver Damien, l’un de ses clients du mercredi.

Salomé Kiner partage les vibrations d’une génération rentrée dans l’imaginaire marchand faute de mieux. Elle emprunte le même TER de pop culture que le chroniqueur Jean-Laurent Cassely, ou ses consœurs du Temps, Célia Héron et Flora Zaslavsky, dont les essais analysent les modes de consommation et les marques qui aujourd’hui dessinent mieux que les idées politiques, les classes sociales, leurs mentalités et leurs desseins. E.L

Grande couronne, Salomé Kiner, Christian Bourgois, 287 p., 18,50 €. Publié août 2021.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad