Mehdi Moussaïd, profession foulologue

Le 30 décembre 2019

6/13. FOULOSCOPIE (HUMENSCIENCES).
Essais, documents, récits : nos 13 Prix Idées Les Influences 2019

SOCIÉTÉ Cette année, l’Italie a vu apparaître un drôle de mouvement : celui des « Sardines » humaines qui entendent par leur présence massive, contredire le tonitruant et machiavélique Salvini. Pourquoi la référence à la sardine ? Parce que humble, travailleuse et douée de rassemblement par milliers, ont expliqué ses seulement trois fondateurs qui ont su former des bans impressionnants. Voilà encore l’exemple d’une foule qui intrigue, et de plus, résolument pacifique. C’était devenu un dogme : « Les masses sont nécessairement moins intelligentes que les solitaires  » décrétait Gustave Le Bon dans sa Psychologie des foules en 1895. Voire. Mehdi Moussaïd, un jeune chercheur très original en sciences cognitives (visionner sa chaine YouTube aux 100 000 abonnés vaut le détour), à l’Institut Max-Planck (Berlin) s’attache à complexifier cette idée tenace en en chacun de nous. Il est le théoricien d’une discipline nouvelle, branche de l’éthologie que l’on croyait dévolue aux albatros et aux fourmis : la fouloscopie. Ses recherches et ses hypothèses font l’objet d’un essai passionnant et vraiment neuf. Avec brio et humour, utilisant la première personne du singulier comme pour bien se marquer au milieu de la marée humaine, il documente et déchiffre les agitations et les logiques de nos déambulations, manifestations, rassemblements physiques ou sur Internet.

125 ans après, la théorie de Gustave Le Bon, la Psychologie des foules (fatalement stupides), vient de trouver dans la fouloscopie, sa meilleure critique

Cet essai pop-scientifique recèle des trames humaines très variées qui se déploient selon le contexte, la culture et les émotions. Bien sûr les foules peuvent être aveugles, destructrices (et auto-destructrices), déchaînées et incontrôlables. Certes, au-delà de 5 bipèdes par mètre carré, l’émeute est à portée. Un « tremblement de foule » est terrifiant. Les effets de panique auto-alimentent les drames dans un concert rock mal organisé ou une Mecque embouchée. Oui, les réseaux sociaux attisent les rumeurs. 380 individus meurent dans une foule, piétinés de bon cœur par leurs proches, en moyenne chaque année. Mais, observe notre foulologue, se construisent aussi des intelligences collectives, profondes et réjouissantes. Ainsi, une chorale de voix fausses produira un ensemble très harmonieux. On voit bien ce que le marketing, la politique ou les influenceurs peuvent tirer de ces mécanismes d’entraînement collectifs ou d’une épidémiologie de fake news. Mais la fouloscopie a trouvé son guide qui affranchit, éclaire et fait réfléchir les citoyens solitaires mais solidaires. Restons groupés !

Fouloscopie, Mehdi Moussaïd (avec des illustrations de Wozniak), Humensciences, 224 p., 19 €.

Découvrir les 12 autres Prix Idées Les Influences 2019

La liberté d’esprit
Lab Girl
Croire aux fauves
Psychologie de la connerie
Journal 1954
Barbarossa
No Fake©
Écrits révolutionnaires
Tout Homère
Mon après-guerre à Paris

Le Grand Prix 2019
Je ne reverrai plus le monde




Poster un nouveau commentaire